« Transition numérique » : L’ADEN guide les partenaires privés

Régulations

L’Association pour le développement de l’économie numérique en France (ADEN) a été chargée par la DGCIS de coordonner le comité de partenaires privés appelé à contribuer à la mise en œuvre du programme gouvernemental ‘transition numérique’ destiné aux TPE-PME.

Regroupement d’industriels et d’acteurs institutionnels*, l’Association pour le développement de l’économie numérique en France (ADEN) a signé fin mai 2012 une convention de partenariat avec la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS) portant sur le programme gouvernemental « transition numérique ». Dans ce cadre, l’ADEN doit créer, gérer et coordonner le comité de partenaires privés du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) qui contribuera à la mise en œuvre de cette initiative.

L’adoption du numérique par les PME

Souhaité par le gouvernement de François Fillon (UMP), prédécesseur de l’actuel Premier ministre Jean-Marc Ayrault (PS), le programme « transition numérique » succède au « passeport pour l’économie numérique ». Ce dernier a été initié en 2006 dans le but de sensibiliser les TPE-PME à l’informatique et Internet.

Aujourd’hui, une PME française sur deux n’a toujours pas de site web et moins de 3 % des nouvelles entreprises créées sont issues de la filière numérique, observe le groupe de réflexion Renaissance Numérique. Le nouveau programme gouvernemental vise donc à renforcer l’accompagnement des TPE-PME dans leur mutation technologique.

Le programme de transition consiste plus particulièrement à :

  • Accompagner les chefs d’entreprise dans la mise œuvre du numérique ;
  • Structurer les compétences des réseaux de « conseillers numériques » sur l’ensemble du territoire national ;
  • Améliorer la visibilité des usages et des freins à l’adoption du numérique dans les TPE.

Pour ce faire, le comité de partenaires privés piloté par l’ADEN devra orienter les axes de formation du programme, contribuer aux actions de communication à l’attention des dirigeants d’entreprise et participer à l’élaboration de chartes et d’études de terrain. Les industriels et leurs représentants au sein du comité, notamment le Syndicat de l’industrie des technologies de l’information (SFIB), bénéficieront d’un relais vers les 2,5 millions de TPE-PME que compte la France et d’un réseau permettant d’affûter les compétences des conseillers numériques de proximité.

*Parmi les entreprises adhérentes de l’ADEN se trouvent : Adobe, Apple, Bouygues Telecom, Cegid, HSBC, Intel, Markess International, Microsoft France et Orange Business Services. Parmi les membres institutionnels : AFNIC, AFNOR, AFUTT, CGPME, FIEEC, FING et OSEO.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur