Tribune: Open Doc versus Open XML, que fait l’.U.E.?!

Régulations

Lorsque Airbus livre un avion, en fait elle en livre deux : celui qui fait l’objet de la commande, qui est vide, et un autre plein de la documentation sur papier…

Une étude américaine vient de mettre en évidence que la mort de 8% des soldats, en campagne ou non, serait due à une erreur de la documentation du système d’arme. On comprend bien l’intérêt que présente la normalisation des formats pour des documents électroniques. Une alliance de 35 constructeurs -baptisée OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standard) qui regroupe notamment IBM, Sun, Adobe, etc. – a mis au point une norme consensuelle :

ODF (Open Document Format). Elle devrait être normalisée par l’OSI en mai prochain. Ce format “pivot” est externe aux applications. L’Etat du Massachusetts a dores et déjà imposé cette norme qui sera intégrée à la ‘suite’ libre Openoffice. On comprendra aisément que cette opération ne fait pas l’affaire de Microsoft qui tire l’essentiel de ses revenus de sa ‘suite logicielle’ Office. Pour contrer ce processus, Microsoft pousse une nouvelle norme, évidemment incompatible, auprès de l’ ECMA (European Computer Manufactuers Association) : l’Open XML. Elle serait intégrée à la version 12 de Microsoft Office. Des arguments financiers apportés à certains pays pourraient conduire à un vote favorable. On serait alors en présence de deux normes de documents évidemment incompatibles. Or, cette situation à venir est plus que vraisemblable. Que Microsoft cherche à défendre sa position, est de bonne guerre. Ce qui est plus scandaleux, c’est la position de la Commission Européenne qui est habituellement prête à fondre contre tout ce qui entrave la concurrence. Car elle est muette sur ce dossier. En effet, l’adoption de normes communes facilite les échanges et génères des économies et le fait que derrière Open XML il n’y ait qu’un seul éditeur ne semble pas l’inquiéter. Quoi qu’il en soit, compte tenu des enjeux, ce nouvel affrontement risque, lui aussi, d’être sportif. (*) Professeur, chargé de cours, Ecole Centrale de Paris


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur