Trimestre décevant pour Yahoo, cession de la branche japonaise en vue ?

OperateursRéseaux

Chiffre d’affaires en hausse, mais coûts d’acquisition du trafic qui explosent ; bénéfice net en fort recul : Yahoo cherche son second souffle, en pleine phase de transformation.

Yahoo présente aujourd’hui les résultats de son premier trimestre 2015 d’activité. La firme publie un chiffre d’affaires en hausse de 8,2 %, à 1,23 milliard de dollars. En données ajustées, prenant en compte les frais liés à l’acquisition de trafic, il est toutefois en baisse de 4 %, à 1,04 milliard de dollars, soit en dessous des 1,06 milliard attendus par les analystes.

La publicité ne progresse que peu (+2 %), mais le ‘search’ fait un bond de +20 %. La société indique que le partenariat signé avec Mozilla est un élément clé de cette hausse. Grâce à cet accord, Firefox propose en effet aux internautes américains le moteur de recherche de Yahoo comme offre par défaut (voir l’article « Aux US, Firefox s’émancipe de la recherche de Google avec Yahoo »). La firme a également reconduit son partenariat avec Microsoft, qui lui permet d’afficher les résultats de recherche et les publicités de Bing sur son propre portail.

À noter, une progression de 61 % des revenus réalisés dans le monde mobile, qui passent à 234 millions de dollars.

Résultat net à l’équilibre

Le bénéfice net sur Q1 2015 se fixe à 21 millions de dollars. Une baisse sensible par rapport aux 312 millions de dollars réalisés un an plus tôt. Il convient toutefois de signaler que les grandes manœuvres se poursuivent chez Yahoo, ce qui impacte parfois négativement (acquisitions, frais de restructuration) et parfois positivement (cessions d’activités) ses résultats.

Le gain par action se fixe à 2 cents, contre 29 cents sur Q1 2014. Toutefois, en données corrigées, ne prenant pas en compte les opérations exceptionnelles, il est de 15 cents (38 cents sur Q1 2014). Cela reste encore une fois en dessous des attentes des analystes, qui tablaient sur un gain de 18 cents par action.

Une société en pleine transformation

Le changement de cap de Yahoo est loin d’être achevé. « Yahoo est au milieu d’une transformation pluriannuelle qui permettra à cette société emblématique de retrouver sa grandeur », explique Marissa Mayer, CEO de Yahoo. Il n’en reste pas moins que les résultats de la firme sont une nouvelle fois décevants.

La patronne de la firme tente de regagner les faveurs des investisseurs, en indiquant qu’elle cherche des options concernant la branche Yahoo Japan. Yahoo dispose de 35 % des parts de Yahoo Japan, pour un montant évalué à plus de 8 milliards de dollars. Yahoo Japan pourrait gagner une partie de son indépendance, et Yahoo récupérer par la même occasion de précieuses liquidités.

Cette annonce a permis de rassurer les marchés. L’action Yahoo cédait hier 0,37 %, à 44,49 dollars, mais a repris 0,72 %, à 44,81 dollars, dans les échanges après clôture. Yahoo Japan gagne pour sa part actuellement 2,69 % à la Bourse de Tokyo pour atteindre les 534 yens. L’annonce est donc plutôt bien accueillie… des deux côtés du Pacifique.

À lire aussi :
Yahoo livre sa Mobile Developer Suite, pour aider à monétiser les Apps
Résultats : Yahoo se maintient avec peine en 2014
Yahoo regagne du terrain aux US, grâce à Firefox


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur