Trimestre difficile pour NTT DoCoMo

Régulations

Les investissements ont pesé sur les résultats du premier opérateur mobile
japonais

Le géant NTT DoCoMo fait grise mine. Le premier opérateur mobile japonais fait état d’un recul de 28% de son résultat net au troisième trimestre à 93,9 milliards de yens (595 millions d’euros) contre 131,1 milliards un an plus tôt.

Le groupe nippon a souffert de la concurrence de KDDI au niveau de ses ventes qui sont restées quasi-stables à 1.214 milliards de yens (-0,4%).

Ce sont surtout les investissements de l’opérateur qui ont plombé la rentabilité. NTT DoCoMo souligne ainsi qu’il a dû fortement dépensé afin de fournir à ses clients des téléphones axés sur le téléchargement de musique et sur la télévision diffusée.

En février dernier, la maison mère de l’opérateur, le groupe NTT annonçait une baisse de 5% de son bénéfice net pour les neuf derniers mois de l’année 2006.

Confronté à une baisse des appels téléphoniques traditionnels et à une forte concurrence dans le domaine de la téléphonie mobile, le groupe mise sur son offre ‘triple play‘ en fibre optique pour atteindre ses objectifs de croissance. Il vise 1.200 milliards de yens sur l’exercice annuel qui sera clos au 31 mars, contre 1.190 milliard l’exercice précédent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur