‘Un espace écolo’ trouve sa place au sein de l’IT Partners

Régulations

Écologie et informatique entretiennent une relation houleuse qui doit
pourtant avancer…

Le salon de la distribution professionnelle IT Partners qui doit se tenir les 6 et 7 février prochain à Disneyland Paris va accueillir pour la première fois un espace dédié à la protection de l’environnement et notamment à la mise en conformité vis-à-vis de la directive DEEE.

Situé dans le Ballroom, l’espace “Recyclage : Directive DEEE” sera stratégiquement situé entre les secteurs Impression et Solutions. Une forme de clin d’oeil, car ces derniers sont les plus importants générateurs de déchets.

L’objectif est de permettre aux entreprises de mieux comprendre et d’obtenir des informations sur la nouvelle Directive DEEE les déchets d’équipements électriques et électroniques.

“Cette mutation amène de nombreuses mises au point et suscite de multiples questions auprès des acteurs concernés, notamment auprès des revendeurs et des grossistes. C’est pourquoi, cette année nous avons voulu mettre à la disposition de tous les acteurs de la distribution professionnelle un espace dédié au recyclage” souligne Laurent Eydieux, Directeur de la Division Nouvelles Technologies de Reed Expositions France.

Rappelons que désormais les entreprises doivent se conformer avec les nouvelles normes en matière de recyclage et de destruction du matériel.

Depuis la date fatidique du 13 août 2005, tous les produits mis sur le marché doivent être traités par l’utilisateur. Ce changement s’explique par la transposition en droit français de la directive européenne sur les DEEE.

Il devient donc incontournable pour les sociétés productrices, distributrices et consommatrices de ces produits de préparer et anticiper ce problème sous peine d’être confronté à ce nouvel arsenal juridique. À compter du 1er juillet 2006, les produits mis sur le marché ne doivent pas contenir de plomb, de mercure, de cadmium, de chrome. Les fabricants doivent également financer le recyclage de leurs produits depuis un point de collecte.

Les producteurs ne respectant pas les règles se verront infliger une contravention de 5e classe. Pour reconnaître les produits mis sur le marché après le 13 août 2005, le décret insiste sur la mise en place d’un label. Si ce pictogramme n’est pas en place, le producteur s’expose à une amende de 3e classe. Les sanctions sont donc désormais importantes et les contraintes de la production plus nombreuses.

Les principaux acteurs et spécialistes du recyclage seront présents: -L’ADEME (Agence Gouvernementale de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)-REESO, groupement français de traitement de DEEE-Ecologic et ERP-Recycling : les organismes agréés par les pouvoirs publics et créés par les principaux fournisseurs IT afin de collecter sélectivement puis de traiter les déchets

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur