USA : la Justice rejette la demande Google contre Microsoft

Régulations

La nouvelle fonction de recherche ajoutée au navigateur Internet Explorer 7 ne constitue pas un avantage concurrentiel indéniable pour le service MSN de Microsoft -avis rendu par le Département américain de la Justice

Le ministère de la Justice américain a conclu son instruction: la nouvelle fonction de recherche intégrée par Microsoft dans Internet Explorer 7 ”

respecte les utilisateurs et le choix par défaut des fabricants d’ordinateurs.” Google a tenté, vainement, de s’opposer à cette fonctionnalité ? IE 7 propose dans sa nouvelle fonction de recherche en ligne d’interroger par défaut le moteur de recherche de MSN ? en faisant référence aux décisions anti-trust sur lesquelles Microsoft s’est engagé en 2002 vis-à-vis du gouvernement américain. Google s’est inquiété de l’apparition de cette ‘search box‘ par défaut liée à MSN Search sur IE 7. Le navigateur gratuit de Microsoft occupe en effet plus de 80 % du marché, malgré l’opposition de navigateurs alternatifs comme Firefox ou Opera. Même si cet accès par défaut à MSN peut être assez simplement modifié sur le navigateur? “Changer de moteur de recherche peut être simple selon les standards de Microsoft. Mais même si ça peut être réellement simple, les utilisateurs devraient pouvoir changer le défaut d’un seul clic“, a déclaré Steve Langdon, porte-parole de Google. “Microsoft aurait pu simplement choisir cette voie. Au lieu de cela, ils l’ont construit d’une telle façon que les utilisateurs doivent parcourir de multiples étapes pour choisir leur moteur de recherche.” L’anti-trust américain a finalement conclu que le moteur par défaut proposé par Microsoft sur IE 7 pouvait être facilement changé par l’utilisateur, comme par les fabricants d’ordinateurs. L’anti-trust américain réglé, il faudra encore que Microsoft se préoccuper de l’enquête de la Commission européenne sur les fonctions Internet intégrées dans Vista, le futur système d’exploitation remplaçant de Windows XP… Le dossier n’est pas refermé. 5 ans pour rattraper Yahoo et Google

Steve Ballmer a relancé la guerre de la publicité sur les moteurs de recherche. Le patron de Microsoft a annoncé qu’il se donne cinq ans pour dépasser les recettes publicitaires de Google et Yahoo. “Je ne pense pas que vous assisterez à une métamorphose en une nuit. Cela va prendre du temps. C’est pourquoi nous parlons à juste titre de cinq années.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur