USA : la pub en ligne a résisté en 2008

Cloud

Sans atteindre des sommets, est restée relativement épargnée par la crise

La publicité en ligne est restée le seul secteur publicitaire à avoir enregistré une croissance raisonnable sur l’année 2008. Selon des estimations réalisées par l’IAB (Internet advertising Bureau) aux Etats-Unis pour l’année écoulée, les dépenses publicitaires en ligne ont progressé de 10,6% à 23,4 milliards d’euros en 2008.

Il est grand temps d’accepter le fait que la publicité sur Internet a grandi, qu’elle s’est transformée en industrie mature et qu’elle mérite sa place à table“, a précisé Peter S. Fader, enseignant à l’Université de Pennsylvanie, cité par Computerworld.

L’étude de l’IAB montre que seules les dépenses sur le Web ont connu une croissance aussi marquée. Ni la télévision (croissance de 3,5%), ni les magazines (croissance de 7,6%), ni les journaux papier (croissance de 7,8%) – en prise avec l’une des crises les plus sévères de leur histoire- n’ont pu rivaliser avec la Toile.

Au quatrième trimestre de l’année 2008, les dépenses publicitaires ont atteint 6,1 milliards soit une croissance de 2,6% contre 4,5% en 2007, à trimestre comparable. La crise est passée par là, mes les dépenses ont résisté.

Une fois de plus, la plupart des revenus ont été générés par Google. Le moteur de recherche a ainsi capté pas moins de 46% des recettes publicitaires, contre 42% un an plus tôt.

Sur l’ensemble du secteur de la publicité en ligne, le search a drainé 45% des revenus, suivi par l’affichage oudisplay, qui a généré 33% de recettes contre 34% un an plus tôt.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur