USA : un tiers des internautes surfent en regardant la télévision

Cloud

Résultat d’une étude de la compagnie Nielsen, ces observations posent une question : la guerre entre nouveaux et anciens médias n’a donc-t-elle jamais eu lieu?

Traditionnellement on oppose nouvelles technologies et médias traditionnels. Parts d’audiences et de marché oblige, ou en fonction des revenus publicitaires, la pensée actuelle est de mettre en opposition les revenus générés par le Web pour considérer qu’ils sont autant de mannes prises au petit écran. Même chose pour le temps passé devant le média : l’essor d’Internet est avance pour expliquer la baisser du temps passé devant la petite lucarne.

Nielsen a donc établi une enquête dans les foyers américains pour connaître leurs habitudes de connexions. Et l’étude révèle quelques surprises. Elle révèle en effet qu’un tiers des 3.000 personnes interrogées en mai naviguent tout en regardant leur télévision. L’étude précise même que les gros utilisateurs du Net regardent en moyenne 250 minutes par jour la petite lucarne, soit une demi-heure de plus que ceux qui ne vont jamais sur Internet. Bref, certaines idées reçues sont battues en brèche.

L’étude ne distingue pas ce que font les internautes sur la Toile mais constate que l’audience du Web grimpe de manière irrégulière pendant le mois d’étude de 9%. En revanche, la vidéo sur Internet apparaît comme une naine à côté de la TV traditionnelle avec seulement 26 heures de lecture par mois contre 127 heures pour la télévision. Le streaming, bien qu’il s’agisse en général de vidéo de courtes durées, ne totalise que deux heures et 29 minutes.

Plus près de chez nous, il faut savoir que TF1 accuse du retard sur Internet face à de féroces concurrents. Les Google, Yahoo, Free et Orange drainent quant à eux chaque mois plusieurs dizaine de millions de visiteurs sur leurs portails. Les autres chaînes, comme M6 en profitent pour mettre le turbo sur la Toile.

En définitive, Nielsen rend-là une étude qui a le mérite d’explorer un peu plus les corrélations entre TV et Web en cassant l’équation : plus de Net égale moins de TV. Bref ce qui ne les tue pas devrait en principe les rendre plus forts…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur