USA : une école interdit l'accès à Wikipédia

Régulations

Encore un paradoxe américain. Parce qu’à la lecture quotidienne de l’actualité américaine l’on peut constater que les armes à feu ne sont pas toujours laissées au vestiaire…

Bannir l’accès à certains sites Web est une grande tendance sur la Toile, et l’encyclopédie en ligne Wikipédia vient d’en faire la douloureuse expérience aux USA, après avoir expérimenté la censure chinoise, sur des thématiques telles que la place Tian Anmen…

Récemment, un professeur américain a fait la Une de la presse spécialisée dans l’informatique pour avoir affiché à l’entrée de sa classe “Dites non à Wikipédia.”Et aujourd’hui, l’on apprend qu’une école de Pennsylvanie vient de totalement bannir l’accès au site.

Selon les responsables de l’établissement, Wikipédia n’est pas une source fiable et les rédacteurs de l’encyclopédie ne vérifient pas leurs sources.

L’utilisation de l’encyclopédie en ligne serait donc une tentation dangereuse pour les étudiants.

Dans tous les cas, l’interdiction pure et simple de l’accès au site Web semble une mesure extrême, d’autant que les responsables de Wikipédia n’ont jamais revendiqué que leur site avait un rôle à jouer dans les écoles.

Reste que Wikipédia a un énorme avantage sur les autres sources d’informations des étudiants. En effet, le site ne ferme jamais ses portes contrairement aux bibliothèques.

Et bannir Wikipédia ne semble pas être une solution, car ce site représente également une chance supplémentaire d’apprendre dans des domaines très vastes.

Et plutôt que d’interdire l’accès au site, il semble plus pertinent de former les étudiants, et de leur expliquer qu’il existe d’autres moyens pour se procurer des informations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur