USA: Verizon lance son offre de voix sur IP

Régulations

L’opérateur prend quelques longueurs d’avance sur la concurrence avec une offre à 39,95 dollars par mois

Quelques heures après l’annonce historique d’AT&T d’abandonner le marché de la téléphonie fixe grand public, le numéro un américain des télécoms, Verizon, inaugure son service résidentiel de voix sur IP ou téléphonie sur Internet.

Ce service, qui permet de téléphoner via une connexion haut débit, est déjà offert aux Etats-Unis par des opérateurs régionaux comme Vonage. Mais Verizon est le premier à mettre en place un réseau national. Ce qui lui permet de prendre de l’avance sur une concurrence: TimeWarner avec Sprint et MCI et AT&T, qui se lance corps et âme dans cette technologie porteuse. Il semble désormais clair que les grands opérateurs américains ont pris acte du repli de la téléphonie traditionnelle et se concentrent désormais sur les marchés émergents, comme la voix sur IP. VoiceWing, le service de Verizon, sera facturé 39,95 dollars par mois, avec appels illimités. Les abonnés DSL de l’opérateur ne paieront que 34,95 dollars. La VoIP commence un peu partout à creuser son sillon, d’abord sur le marché professionnel et aujourd’hui chez les particuliers. Aux Etats-Unis, AT&T prépare une offre nationale tandis qu’en Grande-Bretagne, l’opérateur BT est sur le point de lancer “Broadband Voice”, une offre pour l’instant réservée aux abonnés des câblo-opérateurs britanniques. Les utilisateurs n’ont qu’à brancher un décodeur entre le modem Internet et la prise téléphonique. Le service est facturé 7,50 livres Sterling, soit 10,7 euros par mois. Avec cette offre, BT espère récupérer une partie de la clientèle qui l’a abandonné au profit de la concurrence. En France, les offres de téléphonie sur Internet commencent aussi à se développer notamment grâce au dégroupage total qui permet de s’affranchir de France Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur