Vente liée : Mandriva relance son opération « OS réfugié »

Logiciels

Le trublion français de l’édition de soft remboursera 35% aux détenteurs de licences Windows/Mac et autres, sur l’achat d’une de ses solutions Linux…

Après les succès rencontrés les années précédentes, Mandriva, premier éditeur Linux européen, propose à nouveau son programme de lutte contre la vente liée.

Les récents jugements rendus par la justice française sur la vente liée et la nouvelle condamnation de Microsoft par la Commission européenne pour abus de position dominante, décision également renforcée par la note politique  » Unbundling Microsoft Windows » du Globalisation Institute, ont poussé Mandriva à relancer sa lutte contre l’intégration automatique des OS propriétaires dans les PC.

Pour Mandriva : « Aujourd’hui, la liberté de choisir un autre système d’exploitation constitue une véritable alternative : l’utilisateur doit avoir le choix. »

Mandriva, signataire de la pétition « Non aux racketiciels », souhaite participer à la lutte contre la vente forcée, portée par le « groupe de travail Détaxe/Racketiciel » de l’AFUL soutenu par l’APRIL, en relançant son opération « OS Réfugié » cette année à partir du 3 mars 2008 jusqu’au 8 avril 2008.

« OS Réfugié » s’adresse à toute personne ayant déjà fait l’acquisition d’une licence commerciale d’un autre système d’exploitation et souhaitant bénéficier de l’ouverture et de la simplicité de Mandriva Linux.

Mandriva remboursera à hauteur de 35% du montant de tout achat dans la gamme de produits faisant l’objet de cette offre, aux utilisateurs envoyant une preuve de détention de licence d’un autre OS.

Les produits éligibles à cette offre sont Mandriva Powerpack 2008, Mandriva Flash 2008 ainsi que l’abonnement Mandriva Linux.

L’opération est accessible sur ce lien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur