Vers un doublement de la bande passante avec le PCI Express 4.0

Réseaux

Le PCI Special Interest Group (PCI SIG) travaille sur le standard PCI Express 4.0. Avec 16 gigatransferts par seconde, sa bande passante sera multipliée par deux par rapport à l’actuel PCIe 3.0.

Le standard PCI Express 4.0 devrait être finalisé en 2014 et des produits l’employant arriveront à l’horizon 2016. Il fait suite au PCIe 3.0 dont le standard a été défini il y a de cela un an (le 18 novembre 2010).

Le PCIe 4.0 assurera donc la relève de la version 3.0 qui tarde à être supportée par les cartes mères de PC. Notons que les microprocesseurs Intel Ivy Bridge devraient être compatibles avec le PCIe 3.0 à leur sortie en 2012. Et si ce dernier autorise une bande passante de 8 GT/s, son successeur la doublera à l’horizon 2014.

Dernier standard cuivre

La future norme reste basée sur des interconnexions en cuivre, dernière ligne droite avant le passage à la fibre optique.  Le PCIe 4.0 sera donc le dernier standard du PCI SIG basé sur le cuivre. Les limites sont atteintes et plusieurs circuits de type DFE (Decision Feedback Equalizer) seront nécessaires pour améliorer la qualité de la transmission des données.

16 gigatransferts par seconde et par ligne sont synonymes de 2 Go/s par ligne, ce qui signifie qu’un PCIe x16 (de 16 lignes donc) disposerait d’une bande passante de 32 Go/s. Notons qu’à l’instar de la version 3.0, la version 4.0 utilisera l’encodage 128b/130b.

Les applications graphiques et de réseau seront parmi les premières à utiliser la technologie. Mais les lecteurs de mémoire flash, les SSD, devraient également adopter le PCIe 4.0. Ainsi la SATA-IO (Serial ATA International Organization) planche sur la norme SATA Express qui permettra de connecter un port SATA à un port PCIe afin de profiter de sa bande passante plus élevée que celle du SATA III (ie 6 Gb/s).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur