Vidéo : Microsoft étoffe son offre MSN

Régulations

Le portail a signé un partenariat avec Sony BMG et MTV

La mega-OPA de Microsoft sur Yahoo n’empêche pas l’éditeur de poursuivre ses développements. Notamment autour de son portail de services Live (MSN). Afin de consolider ses positions en Europe, la firme a signé deux partenariats avec Sony-BMG et MTV (Viacom) grands pourvoyeurs de contenus pour jeunes.

MTV multiplie décidément les accords : il vient aussi de s’accorder avec le français Dailymotion. Par contre, sa maison mère Viacom a dépose une plainte contre YouTube…

Des vidéos issues des catalogues des deux groupes seront disponibles gratuitement sur MSN Video Europe. « Notre stratégie en ligne consiste à attirer les consommateurs vers notre réseau de services et d’engager une relation avec eux en proposant du divertissement », explique au Figaro John Mangelaars, vice-président de Microsoft Online Services Group Europe.

« La vidéo en ligne a explosé l’année dernière et nous observons une concurrence de plus en plus forte sur le marché grand public à l’heure où les sociétés multimédias traditionnelles ainsi que d’autres acteurs entrent dans la course », a déclaré pour sa part Rob Crossen à nos confrères de vnunet.com, directeur des portails pour MSN UK.

« Tandis que les annonceurs exploitent cette manne, la publicité vidéo en ligne devrait être le type de publicité sur le Web qui enregistre la plus forte croissance dans un avenir proche », explique-t-il.Avant d’ajouter que « L’idée pour MSN UK est de fournir ce que nous appelons le ‘portail social’, qui associe un contenu d’information et de divertissement à un réseau social via les services Windows Live ».

Les accords européens signés déclinent respectivement sur la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Espagne, le Danemark, la Norvège, la Suède, l’Italie, la Russie et la Pologne en ce qui concerne Sony et sur la France, l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas et la Suède, avant la Belgique, le Danemark et la Norvège pour MTV Networks International.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur