Vision 2007, Symantec : ‘Renforçons la confiance dans un monde connecté’

Sécurité

Comment le CEO de Symantec, John W.Thompson, perçoit-il la mission du groupe
qu’il dirige depuis 1999?

Las Vegas. –“Je veux vous parler de notre vision de ce que va devenir l’IT et évoquer quelles solutions nous développons. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais cette année 2007 est très particulière pour nous. En effet, c’est la dixième fois que nous organisons une conférence Vision et c’est en même temps le 25è anniversaire de la création de Symantec. Notre groupe est né en 1982, et avec le recul, c’était une année importante pour notre industrie “

“Le Commodore 64 arrivait sur le marché. Vous vous en souvenez, il avait 64 Kde RAM, et en 11 années d’existence il est devenu l’ordinateur le plus vendu de l’histoire de l’informatique. 1982, c’est aussi la première année de l’Osborne 1, le premier ordinateur portable, il avait un écran de 5 pouces et pesait très lourd.”

“Et plus important que tout, 1982 a été l’année où l’hebdomadaire Time Magazine n’a pas choisi une personne pour sa une, mais l’ordinateur personnel, le désormais célèbre et indispensable PC.”

Les journalistes du magazine écrivaient à l’époque :“La révolution de l’information est arrivée et avec elle c’est un grand changement qui s’amorçe dans la façon dont les gens vivent et travaillent. Cela va peut-être également modifier notre façon de penser. L’Amérique ne sera plus jamais la même.”

“Et ils avaient raison. L’Amérique, et même le monde, n’ont plus jamais été les mêmes.”

“Le magazine décrivait un monde de petits groupes de programmeurs et de chefs d’entreprise qui travaillaient ensemble sur un système baptisé le Telecommuting.”

“Il était alors clair que Time était proche de la vérité. Mais il ne pouvait pas anticiper ce qui s’est passé en 25 ans.”

“Personne d’ailleurs ne pouvait imaginer que 25 ans plus tard je serais capable de trouver ce même article en moins d’une seconde en utilisant une connexion haut débit et un puissant moteur de recherche.”

“Aujourd’hui, les grandes sociétés disposent d’employés en situation de mobilité, qui travaillent partout dans le monde, se déplacent d’un pays à l’autre et collaborent grâce aux courriels, à la messagerie instantanée, aux wikis, pour ne citer qu’eux…”

“Nous vivons une période ou la collaboration et l’interaction en ligne sont intenses. Une ère dans laquelle l’utilisateur est responsable. Du coup il ne faut pas s’étonner si Time magazine a décidé de choisir “l’utilisateur”, ” nous”, “vous” comme la personnalité de l’année de son édition 2006″

“Cette augmentation de la communication, ce monde hyper connecté a renforcé les liens entre les entreprises et les consommateurs. De nouveaux modèles économiques – du 24/24-7/7, en passant par les sociétés de R&D et les chaînes de production- permettent une nouvelle façon de servir les consommateurs.”

“Les technologies de l’information sont aujourd’hui au c?ur de toutes les activités. Les systèmes IT sont des moteurs essentiels de la croissance, de l’innovation de la stabilité et de la collaboration.”

“Chez Symantec nous pensons que l’utilisateur doit pouvoir travailler et s’amuser librement dans ce monde connecté. Mais pour que cela soit possible, une chose semble vitale, essentielle: la confiance.”

“Les entreprises doivent avoir confiance dans leurs logiciels et dans leurs systèmes. Elles veulent protéger leurs données sensibles. Elles doivent être sûres que les données sont facilement accessibles pour leurs employés, où et quand ils en ont besoin. Et enfin, elles veulent tirer le meilleur de leurs investissements IT.

“Les consommateurs ont les mêmes priorités et besoins. Ils veulent avoir confiance. Ils veulent être certains que les informations qu’ils mettent en ligne, que les interactions qu’ils ont sur le Net et que les différents matériels qu’ils utilisent sont à la fois sécurisés et fiables.”

“Il reste que pour les entreprises, comme pour les consommateurs, gagner cette confiance n’est pas une chose si facile.”

Interrogé sur ce point, John W.Thompson explique : “Cela doit se faire petit à petit. Il s’agit d’un vrai challenge pour nous. Mais nous avons conscience de la fragilité de cette confiance pourtant essentielle pour garantir la pérennité de notre activité. Nous mettons toute notre volonté à conquérir cette confiance. Il est important de ne pas se laisser enfermer par la complexité technologique, il est impératif de la contrôler.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur