VMworld: VMware View 5.0 ajoute communication unifiée et profils à sa VDI

Réseaux

View 5.0, nouvelle génération d’infrastructure VDI ou “client léger” de VMware, apporte communication unifiée et gestion des profils utilisateurs

Le principe de virtualiser les “postes clients” ne mobilise pas encore toutes les entreprises. Il n’empêche, l’idée fait son chemin. Chez VMware, l’offre s’enrichit. Lors de sa convention VMworld à Las Vegas, le champion des plates-formes informatiques virtualisées a présenté View 5.0, évolution de sa plate-forme VDI (virtual desktop infrastructure), qui prend le relais de la 4.6.
VMware parle de l’ère «post PC»…
Cette version 5.0 présente trois principales innovations :
– la communication unifiée, donc la convergence entre la téléphonie et les services de communication multimédia, y compris en 3D, via IP et via Internet (VoIP, messagerie instantanée, etc.). Le protocole utilisé ici permet de réduire de 75% la bande passante nécessaire sur un réseau IP; la téléphonie IP est compatible avec celle de grands constructeurs comme Avaya, Cisco ou Mitel ;

– la gestion des profils utilisateurs autour d’un “système de personnalisation des environnements bureautiques virtuels avec gestion des préférences“. Il devient possible de découpler le profil ‘utilisateur’ de la machine virtuelle, donc indépendamment du terminal utilisé. Il est également possible d’appliquer, “avec une granularité pertinente“, le profil utilisateur à différents postes de travail virtualisés (pouvant être installés sur des tablettes PC, des smartphones, etc.). Cette technologie est issue du rachat, en 2010,  de RTO Software (offre Persona Management);
– intégration dans la nouvelle plate-forme de virtualisation vSphere 5, avec optimisation des principales fonctionnalités de “machines virtuelles”.

VMware View 5 ouvre de nouvelles perspectives d’innovation et de simplicité grâce à des graphismes 3D avancés, à un système unifié et extensible de communication, à la gestion intégrée des préférences personnelles et à des extensions de protocoles“, résume un communiqué de VMware.

La disponibilité est prévue pour la fin du 3è trimestre 2011. Le prix reste identique. VMware View 5 coûte 150 dollars par connexion simultanée et VMware View 5 Premier Edition est à 250 dollars par connexion simultanée. A noter que VMware annonce également “vSphere 5 for Desktop“. “Il sera alors possible d’acheter des licences View qui embarqueront l’ensemble des éléments d’infrastructure vSphere 5“. L’offre étant alors couplée, la tarification sera alors “mieux adaptée au mode de travail de certaines organisations“. En pratique, il n’y aurait donc plus de limitation concernant la mémoire dans cette tarification (comme dans l’actuelle version 4.6).

Mises à jour d’Horizon pour les catalogues de services
En parallèle, VMware annonce des mises à jour d’Horizon, plate-forme de provisionnement (provisioning) de catalogues de services, donc un ensemble de solutions pour créer du “self-service d’applications”, ou sorte de App-store privatif.  L’utilisateur construit son bureau, son environnement de travail en allant télécharger sur un portail.
Les fonctionnalités du moteur de gestion des identités, des politiques et des habilitations sont étendues aux applications Windows et aux espaces de travail mobiles interconnectés;
VMware Horizon App Manager, le portail, intègre désormais une console centralisée pour administrer les accès, les déploiements et les mises à jour des applications Windows – “quels que soient le type d’appareil et le système d’exploitation sous-jacents”.  Version bêta disponible à fin 2011. Il s’agit d’“éliminer les « silos » de données en rassemblant en un même emplacement les identités d’entreprise pour sécuriser les accès cloud de tous les collaborateurs tant en environnement public que privé“.
VMware Horizon Mobile accueille de nouvelles fonctionnalités “pour établir et administrer en toute sécurité un espace de travail mobile interconnecté – et totalement isolé de l’environnement mobile personnel“.  On peut ainsi configurer sur un terminal Android des espaces personnels et professionnels clairement isolés. On peut ainsi donner accès à un catalogue d’applications mobiles et de données d’entreprise autorisées. La solution repose sur la technologie MVP (Mobile virtualization platform) présentée lors du Mobile World Congress. Elle sera disponible auprès de LG, Samsung et d’autres constructeurs de smartphones et tablettes. , pour fournir aux équipes informatiques un moyen simple de déployer, gérer et révoquer un espace de travail mobile d’entreprise accessible aux collaborateurs sur leurs systèmes Android.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur