Windows XP s’incruste, malgré l’arrêt prochain du support

OSPoste de travail
Microsoft Windows XP © Microsoft

Malgré l’arrêt du support de Windows XP, prévu le 8 avril 2014, le système d’exploitation de Microsoft équipe encore plus d’un quart des PC. XP affiche même une part de marché en très légère augmentation, selon le dernier baromètre de Net Applications.

Microsoft a beau prévenir des risques de sécurité que comporte la situation, rien n’y fait. À deux mois de l’arrêt du support de Windows XP, la part de marché mondiale du système lancé en 2001 par le premier éditeur mondial ne fond pas. Pire, elle a même sensiblement augmenté et reste très supérieure aux versions les plus modernes de Windows (8 et 8.1), d’après le dernier baromètre de Net Applications. En janvier 2014, la part de Windows XP était de 29,23%, contre 28,98% en décembre 2013. Cette hausse reste symbolique, et relève probablement d’une bizarrerie statistique, mais elle témoigne de la popularité de l’OS. Et de l’absence d’empressement de ses utilisateurs à lui trouver un remplaçant.

Desktop OS_01. 2014

XP fait encore mieux que Windows 8

Les autres éditions de Windows ont toutes enregistrées une très légère baisse, à l’exception notable de Windows 8.1, sorti mi-octobre 2013 (taux de pénétration de 3,95,% en janvier, contre 3,60% en décembre). Si l’on inclut Windows 8 (6,63% en début d’année), le nouvel OS de la firme de Redmond totalise une part de 10,58%… très loin derrière Windows 7. Lancé fin octobre 2009 à la suite de Windows Vista (3,3% de part de marché en janvier), Windows 7 équipe près d’un PC sur deux (47,49% en janvier, contre 47,52% en décembre).

Au total, la part de marché de Windows sur le segment des systèmes d’exploitation pour ordinateurs personnels se maintient à 90,6%. Suivent Mac OS X. La dernière version en date, la 10.9, capte 3,2% de part de marché (contre 2,79% en décembre), la 10.8 et la 10.6 reculent légèrement à 1,48% et 1,44% respectivement. Les distributions Linux ne dépassent pas 1,6% (contre 1,73% en décembre).

StatCounter vs. Net Applications

Les statistiques de Net Applications se basent sur 40 millions de sites qui attirent un total de 160 millions de visiteurs uniques par mois en moyenne. Le concurrent de Net Applications dans la mesure d’audience web, StatCounter, déclare quant à lui se baser sur 15 milliards de pages vues sur 3 millions de sites. Leurs estimations peuvent donc varier grandement.

Ainsi, d’après Statcounter, la part de marché mondiale de Windows XP est passée sous la barre des 20% dès le mois de décembre 2013, pour plafonner à 19,21% en janvier 2014. En revanche, à 54,32% en début d’année (contre 54,8% fin 2013), la part de Windows 7 communiquée par Statcounter est plus élevée que celle estimée par Net Applications.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – De Windows 1.0 à Windows 7

Quiz Silicon.fr – À la découverte de Windows 8


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur