ZTE franchit le terabit par seconde sur fibre optique

Réseaux
crédit photo © Anterovium - Fotolia.com

ZTE a fait la démonstration d’un transfert de données à 400 Gbit/s, et même 1 Tbit/s, chez un opérateur allemand. Bientôt la 400G sur les réseaux optiques ?

Si ZTE est avant tout connu comme fournisseur d’équipements pour réseaux mobiles, l’entreprise chinoise propose également des solutions pour infrastructures optiques, notamment avec des offres à 100 Gbit/s de bout en bout. En la matière, ZTE vient d’annoncer des avancées majeures.

En partenariat avec « l’opérateur de la plus large infrastructure de transport optique en Europe », dont ZTE se garde de dévoiler le nom, l’équipementier a effectué des tests de transmission de données à 100 et 400 Gbit/s et même à 1 Tb/s (1000 Gb) sur un réseau de 2150 km reliant huit villes d’Allemagne (dont Darmstadt, Stuttgart et Nuremberg).

Pour réaliser cet exploit, ZTE s’est appuyé sur ses solutions 100Gb OTN (séries ZXONE 8000) et sur deux prototypes 400 Gb et 1 Tb en technologie WDM (Wavelength Division Multiplexing ou Multiplexage en longueur d’onde). Les ingénieurs de ZTE et de l’opérateur (que l’on soupçonne être Deutsch Telekom) sont également parvenus à assurer la transmission des données sur deux canaux optiques 100 Gb sur 2450 km.

Augmenter la capacité des réseaux optiques

Une avancée majeure pour les opérateurs, selon ZTE. « En termes d’innovations, cet essai sur le terrain est une avancée mondiale, et qui présente les capacités de conception des systèmes de transmission optique de ZTE, estime Chen Yufei, directeur général Réseau chez ZTE. La nouvelle technologie peut augmenter la capacité du réseau tout en conservant une rétrocompatibilité et en offrant des perspectives d’évolutions des extensions, ce qui réduit la complexité et le coût par bit. »

L’accroissement des capacités de transfert des données sur les réseaux optiques permettra aux opérateurs de répondre à l’augmentation de la consommation des contenus sur Internet. Demande croissante à laquelle répond également la concurrence.

En mars dernier, Alcatel-Lucent a ainsi opéré des démonstrations de 400G sur le réseau de Deutsche Telekom. La semaine dernière, c’est Huawei qui démontrait son savoir-faire en matière de 400G sur un réseau pan-européen de 540 km entre Amsterdam et Dusseldorf. À ce rythme, la 400G devrait bientôt quitter les laboratoires pour intégrer les réseaux de nouvelle génération.

Crédit photo © Anterovium – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur