1 milliard de smartphones en usage en 2015

CloudSmartphones

Dans 4 ans, les smartphones constitueront la mojorité des téléphones mobiles de la planète. Grâce à la demande des modèles d’entrée de gamme et des pays émergents.

En 2015, on comptera plus d’un milliard de smartphones en utilisation sur la planète, et même 1,03 milliard précise la nouvelle étude de IHS iSuppli. Soit plus que le double des 478 millions comptabilisés en 2011. Une progression d’autant plus impressionnante que les terminaux capables de transporter l’Internet en mobilité constitueront plus de la moitié (54,4  %) des téléphones mobiles de la planète. Contre 32,5  % aujourd’hui et moins de 17 % en 2009.

Cette progression fulgurante sera surtout le fait des modèles d’entrée de gamme, rapporte l’analyste. Les terminaux à fonctionnalités limitées et mémoire un peu courte (par rapport aux produits haut de gamme plus que par rapport aux besoins) devrait connaître une progression annuelle supérieure à 115 % d’ici à 2015. Les produits de milieu et haut de gamme se contenteront de 16,4 % de hausse annuelle.

« Avec leurs prix abordables, les smartphones d’entrée de gamme sont attrayants en vue d’une première utilisation et aux consommateurs issus des économies émergentes où les taux d’abonnement progressent plus vite que partout ailleurs dans le monde, comme la Chine, l’Inde, l’Asie du Sud et en Afrique, résume François Sideco, senior analyste principal communications sans fil pour IHS. Les smartphones bas de gamme sont souvent vendus avec des offres peu onéreuses ciblant les consommateurs qui n’ont pas encore besoin de fonctionnalités complètes de services. Cela réduit d’autant les coûts totaux de possession de ces téléphones, ce qui les rend attrayants pour un grand nombre de nouveaux consommateurs. »

En 2015, les smartphones constitueront la majorité des téléphones mobiles de la planète selon IHS iSuppli.

Parmi les constructeurs qui devraient profiter de la tendance, Samsung a déjà pris le pli. Au second trimestre, le constructeur coréen a augmenté ses ventes de 600 % séquentiellement. « Samsung a été tirée par sa ligne des smartphones bas de gamme qui attirent les consommateurs en Chine et en Amérique latine », note IHS. Néanmoins, le succès ne tient pas seulement sur la configuration matérielle des terminaux mais aussi sur l’offre applicative et son ergonomie. Et en la matière, l’iPhone fait figure de locomotive. Si le smartphone d’Apple se situe plutôt dans le haut de gamme, Cupertino a compris que le marché se trouvait aussi du côté des primo-accédants et des marchés émergents. D’où les rumeurs insistantes sur une potentielle offre d’un iPhone 4S à moins de 200 dollars…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur