5G : Intel et Ericsson s’associent sur la virtualisation des services réseaux

5GCloudMobilitéRéseaux

Pour faciliter le déploiement de la 5G, les deux géants des réseaux et des processeurs signent un accord sur plusieurs années pour combiner leurs logiciels de gestion d’infrastructures.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Développement d’une plate-forme de gestion logicielle et matérielle pour la 5G, virtualisation des fonctions de réseau (NFV) et infrastructure Cloud. Tels sont les différents axes de l’accord signé entre Intel et Ericsson.

Les deux géants s’engagent sur plusieurs années à « aider les fournisseurs de services de communication à lever les obstacles au déploiement, à réduire les coûts et à fournir de nouveaux services 5G et périphériques à une vitesse comparable à celle du cloud, sur un réseau souple, programmable et intelligent ». Pour cela, ils combineront le logiciel de gestion d’infrastructure (SDI) d’Ericsson et le logiciel Rack Scale Design d’Intel.

Intel élargit son portefeuille de clients

Cette union sera présentée en détail au Mobile World Congress (MWC) 2019 à Barcelone, et ce sera l’occasion d’accroître le portefeuilles d’Intel qui comprend déjà des géants des
télécommunications comme T-Mobile, Sprint, AT & T, Verizon, Deutsche Telekom, Vodafone, BT, Telia, Swisscom, Telefonica ou encore Orange et China Mobile, tandis que Ericsson a signé avec Fujitsu, Qualcomm et Jupiner.

Sur le plan matériel, Intel dévoilera au deuxième semestre son modem 5G pour smartphones, ordinateurs et hot-spot. Il faudra attendre début 2020 pour voir cette puce dans des premiers appareils avec la promesse d’un débit maximal de 6 Gbps.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • Ericsson
  • Intel