Alcatel-Lucent: perd 524 M€ en 2009 mais reste serein pour 2010

Réseaux

Crise oblige. Sur 2009, Alcatel-Lucent affiche un résultat négatif de 524 millions d’euros. 2010 sera difficile mais 2011 serait positif

L’équipementier télécoms a fini l’année 2009 dans le rouge, comme anticipé, mais le 4è trimestre, en positif, a montré des signes de reprise.

D’octobre à décembre, les revenus restent en dessous des 4 milliards, à 3,967 milliards d’euros, soit une baisse de -19,9% par rapport au 4è trimestre 2008 (-16,8% à taux de change constant).

Le résultat net (part du groupe) s’élève à 46 millions d’euros.

Sur le 4è trimestre, ce sont les revenus de l’activité mobile (799 M d’euros) qui ont le plus reculé: -33,7%, puis ceux de l’activité optique (763 M euros) à -19,5% et ceux de l’activité IP (317 millions d’euros, en baisse de 5,9% par rapport au quatrième trimestre 2008 (déclin accéléré du marché de l’ATM). Les routeurs de services IP/MPLS ont enregistré une croissance d’un peu moins de 10%

Le récap des chiffres Alcatel-Lucent 2009

Sur la totalité de l’année 2009, les chiffres marquent l’impact de la crise, comme attendu. Le chiffre d’affaires annuel s’élève à 15,157 milliards d’euros, en recul de -10,8% par rapport à 2008 (-12,4% à taux de change constant).

La marge brute “ajustée” (sans compter l’impact du rachat de Lucent) s’élève à 5,112 milliards d’euros, soit 33,7% des revenus.

La perte nette sur 2009 dépasse le demi-milliard, avec -524 millions d’euros.

Ben Verwaayen, dg du groupe, se félicite d’afficher une trésorerie opérationnelle de 886 millions d’euros au 31 décembre 2009.

Nous avons tenu nos engagements pour 2009, et je suis satisfait des progrès opérationnels que nous avons accomplis”.

(…) Nous avons largement dépassé nos objectifs de réduction de coûts pour 2009, ce qui nous permet d’afficher un résultat d’exploitation “ajusté” proche de l’équilibre pour l’année“.

Dans un entretien au Figaro, ce 12 février, il confirme: “Alcatel-Lucent n’a pas besoin de lever des fonds“.

Perspectives médiocres pour 2010…

Le groupe constate “la forte croissance des commandes d’un trimestre sur l’autre et les succès grandissants enregistrés dans les technologies de nouvelle génération, comme l’illustre notre sélection par AT&T comme un fournisseur clé en LTE, sont encourageants“.

“(…)Le marché des équipements de télécommunications et des services associés devrait se redresser en 2010. Considérant tant l’amélioration de son portefeuille de produits que l’efficacité de ses actions de réduction de coûts, Alcatel-Lucent se sent confiant dans sa capacité à croître et à augmenter ses marges”.

Et cependant, les perspectives pour l’année qui commence ne sont pas aussi bonnes qu’espéré.

Dans ce qui reste un environnement extrêmement concurrentiel, il est encore trop tôt pour avoir une évaluation précise de la progression des marges. En 2010, le marché des équipements de télécommunications et des services associés devrait croître de façon nominale (soit entre zéro et 5%)“.

Pour 2010, le groupe se donne comme objectif d’atteindre un résultat d’exploitation compris entre 1% et 5% du chiffre d’affaires.

…mais sérénité pour 2011

Alcatel-Lucent se donne encore deux pour atteindre un “résultat d’exploitation “ajusté” compris entre 5% à 9% [du chiffre d’affaires] en 2011, en fonction de la croissance du marché“.

Ce qui signifierait un résultat net avoisinant les 100 M€. Pas gagné d’avance, ce pari. Mais ce serait une excellente nouvelle, la sortie d’un long, long tunnel depuis la fusion avec Lucent.

Dans l’immédiat, Alcatel-Lucent se réjouit également, ce 11 février, d’un nouveau contrat signé en France avec SFR. Il s’agit d’une mise à niveau “importante” de son réseau mobile 2G/3G vers la 3G/HSPA+. Un autre volet concerne un programme de tests des technologies haut débit mobile ‘LTE’.

( lire notre article par ailleurs ).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur