Alcatel-Lucent relie Haïti au reste du monde Internet

Réseaux
crédit photo © Anterovium - Fotolia.com

Alcatel-Lucent va reconstruire, avec Columbus Networks, le câble sous-marin qui relie Haïti au backbone Fibralink. Un projet de 200 km de fibre optique lancé par l’opérateur régional Digicel.

En janvier 2010, un tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter ravageait Haïti et réduisait à néant les infrastructures de communication. Depuis plus de deux ans, l’île est isolée du reste du monde Internet, la seule liaison sous-marine de communication qui existait n’ayant à ce jour toujours pas été totalement réparée. « Le rétablissement d’Haïti a été freiné par le manque de connexions haut débit avec le reste du monde », note Conor Clarke, directeur de l’activité internationale du groupe Digicel.

Le rétablissement des moyens de connexion est donc une urgence que va prendre en charge Digicel, opérateur de la région caraïbe qui couvre 31 marchés et compte 11 millions de clients. Le groupe vient d’annoncer une extension de 200 km du câble Fibralink jusqu’à Haïti. Ce qui permettra de relier l’île en liaison sous-marine sécurisée et haute capacité avec un certain nombre de pays caribéens ainsi qu’avec les États-Unis. L’ouverture de la liaison haut débit est prévue pour juillet 2012.

16 millions de dollars

Pour mettre en œuvre son projet de 16 millions de dollars, Digicel a fait appel à Columbus Networks, fournisseur de câbles sous-marins en fibres optiques dans la région Caraïbes, et Alcatel-Lucent. L’équipementier français, qui a déjà déployé le système Fibralink par le passé, assurera la connectivité côtière et terrestre avec Kingston, Ocho Rios et Montego Bay, en Jamaïque, avec liaison directe aux États-Unis, en l’intégrant dans d’autres parties de l’infrastructure de Columbus Networks. Autre intervenant, le fournisseur IT International Telecom supervisera les services maritimes.

« Nous sommes fiers de participer à cette initiative parmi d’autres programmes d’aide visant à accompagner la reconstruction d’Haïti, commente Philippe Dumont, président de l’activité réseaux sous-marins d’Alcatel-Lucent. Les avantages de cette liaison sous-marine pour le pays sont inestimables. »

Crédit photo © Anterovium – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur