Amazon ouvre son App Shop en Europe

MobilitéOS mobilesPoste de travail

En sortant sa boutique d’applications des frontières américaines, Amazon laisse entendre la venue d’une tablette Android sur le sol européen. La Kindle Fire ?

Amazon poursuit ses extensions européennes. Le marchand en ligne (et fournisseur de solutions de cloud computing) annonce la disponibilité de l’Amazon App Shop en France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni. Un an et demi après son ouverture aux États-Unis.

Rappelons qu’il s’agit d’une boutique d’applications Android apparentée au Google Play, avec un catalogue néanmoins plus réduit (quelque 31.000 titres), mais avec des personnalisations locales.

Passé les partenaires que constituent les éditeurs de jeux Rovio et Electronic Arts, le groupe de Jeff Bezos annonce ainsi des accords avec plusieurs éditeurs français pur beurre, notamment Dailymotion, Marmiton et Voyages-SNCF, précise ITespresso.fr. Les développeurs du Vieux Continent sont sur le coup depuis plusieurs semaines. À leur adresse, Amazon a joué la transparence, évoquant un strict contrôle qualité avant publication.

De plus, l’Amazon App Shop proposera chaque jour gratuitement une application payante. Une stratégie que les développeurs pourront exploiter pour élargir leur audience et monétiser leurs produits. Notons que ces derniers bénéficient du soutien d’Amazon qui met à leur disposition la plateforme Web Services et GameCircle pour élargir toucher un public le plus large possible depuis plusieurs terminaux.

Au-delà des applications, des contenus additionnels (musique, vidéo à la demande, livres numériques, etc.) seront de la partie pour ceux qui auront installé le store sur leur appareil Android, quel qu’il soit, à condition d’être en version 2.1 et supérieure.

Une installation manuelle

L’installation de l’application n’est cependant pas aussi simple que depuis Google Play. Il faut télécharger le fichier apk, s’assurer que le terminal accepte les installations extérieures à Google Play, renseigner son numéro de téléphone (ou un email, plus pratique pour les tablettes ?), installer l’application, renseigner son compte Amazon… Bref, cela demandera un minimum de motivation. On trouvera les détails de l’installation sur cette page.

Il n’en reste pas moins qu’en lançant son store en Europe, Amazon enrichit son offre tout en composant avec la préexistence d’une multitude de parcs logiciels, non seulement celui de Google, mais aussi les nombreux services tiers qui regroupent des centaines de milliers d’applications.

Ce qui laisse à penser l’arrivée prochaine d’une tablette maison (qui, du coup, évitera l’étape d’installation manuelle de l’App Shop). Une probabilité d’autant plus soutenable que la Kindle Fire s’est particulièrement bien vendue aux États-Unis au point d’occuper la moitié du marché des tablettes Android outre-Atlantique.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur