Apple lance la première phase de son nouveau datacenter à énergie 100 % renouvelable

CloudDatacenters

Une première phase, estimée à 68 millions de dollars, verra les travaux démarrer à Prineville, Oregon, et sera destinée au service iCloud.

C’est presque en face du premier datacenter à haute efficacité énergétique de Facebook – une autoroute, la State Highway 126, les sépare – qu’Apple va construire son prochain datacenter, à Prineville dans l’Oregon. Une implantation destinée à accueillir 150 millions d’utilisateurs d’iCloud.

Une première phase de travaux vise la construction d’une surface estimée à environ 31.400 m², divisés en deux bâtiments accueillant chacun deux plateaux (“data halls”). Apple projette d’étendre à 16 le nombre de plateaux dans ses bâtiments.

Investissement et réductions d’impôts

Apple a fait l’acquisition à Prineville, en février dernier, d’un terrain de 160 acres pour 5,6 millions de dollars. La firme bénéficie d’une réduction d’impôts sur 15 ans.

En contre-partie, Apple s’est engagé à réaliser pour 250 millions de dollars de travaux d’infrastructure et à recruter au minimum 35 personnes. Apple va engager 68 millions de dollars sur la première phase des travaux, pour la construction du premier bâtiment.

Mais le plus fort engagement d’Apple a porté sur l’énergie. Le groupe a indiqué que 100 % de l’énergie consommée sur son datacenter sera renouvelable. Sur le modèle de ses datacenters d’Austin au Texas, Sacramento en Californie, Cork en Irlande et Munich en Allemagne.

Un modèle qui passe par une production interne via des cellules solaires – par exemple l’implantation de Maiden avec 100 acres de panneaux solaires produit 20 mégawatts, ou encore annuellement 42 millions kilowatt-heure (kWh), soit 60 % de la consommation du datacenter -, qui prévoit également des engagements d’acquisition sur de la production locale d’énergies renouvelables – hydroélectrique, solaire et éolien -, et probablement la compensation des autres sources en achats sur d’autres lieux réinjectés sur les réseaux smart grid.

Apple energie renouvelable


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur