Apple iPhone, c’est pour bientôt

Régulations

Un iPod pour téléphoner ou un téléphone pour écouter de la musique ?

Le journal taïwanais Commercial Times a révélé qu’Apple aurait passé commande à son partenaire industriel Hon Hai Precision Industry Co. de 12 millions d’iPhone, qui devraient marquer l’entrée de la firme à la pomme dans le monde de la téléphonie mobile.

Plus connu en occident sous sa marque Foxconn, Hon Hai Precision est un partenaire industriel de longue date d’Apple.

Apple pourrait introduire son iPhone au cours du premier semestre 2007. On voit mal en effet le constructeur commander un tel volume d’appareils pour le conserver dans ses cartons.

En revanche, on ignore encore tout de cette machine, qui depuis de nombreux mois fait l’objet de spéculations. Son design devrait être proche de celui de l’iPod, et il devrait profiter de l’expérience ? décevante ? du ROKR de Motorola, le premier téléphone compatible avec iTunes.

Ce dernier, en effet, ne permettait de stocker qu’une centaine de chansons, véritablement trop peu pour séduire les nomades. Il a en revanche permis de valider la pertinence du modèle, au même titre que les téléphones Sony-Ericsson estampillés Wallkman, ou les téléphones MP3 proposés par divers fabricants, ces derniers échappant en revanche à la galaxie de la pomme.

Les interrogations portent donc aujourd’hui moins sur les fonctions de téléphonies du futur iPhone, nom qui lui a été donné par la presse en l’absence d’informations d’Apple, que sur celles de baladeur numérique.

Un iPod pour téléphoner ou un téléphone pour écouter de la musique ? Les analystes restent dans l’expectative, mais une opinion domine, Apple devrait capitaliser l’expérience et le succès de l’iPod. A ce titre, l’iPhone sera probablement plutôt un baladeur numérique doté de fonctions téléphonie, sans pour autant faire de concessions à ces dernières.

On peut donc s’attendre à un téléphone mobile bien équipé, et surtout doté d’une grosse capacité de stockage en flash, le chiffre de 5 Go circule…

Reste à savoir comment il sera distribué, car le marché de la téléphonie est organisé autrement que celui de l’informatique, et Apple est encore loin de faire figure d’opérateur ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur