Bénéfices records pour NTT DoCoMo

Cloud

Le géant japonais surfe sur le succès de la 3G et compte au total près de 46 millions d’abonnés. Mais 2004 devrait être beaucoup plus difficile

Le premier opérateur mobile japonais est en pleine forme. Lors de son exercice 2003-2004, NTT DoCoMo a réalisé un bénéfice d’exploitation record de 8,3 milliards d’euros (+4,4%) pour un chiffre d’affaires de 38 milliards d’euros. Le bénéfice net s’établit à 4,9 milliards d’euros, plus de trois fois supérieur à l’année précédente.

Le géant japonais qui compte 45,9 millions d’abonnés a profité de divers phénomènes. Il s’est d’abord délesté de ses pertes sur ses investissements étrangers. De lourdes charges pour dépréciations d’actifs étrangers avaient plombé les comptes de l’opérateur en 2003. Par ailleurs, NTT DoCoMo commence à récolter les fruits de sa téléphonie mobile de troisième génération lancée fin 2001. Les services exploités par la technologie Foma décollent tandis que le i-Mode continue sa forte croissance: 41 millions d’abonnés. Pour l’exercice qui s’achèvera en mars 2005, le groupe prévoit un bénéfice net en hausse de 15,5%. Néanmoins, bénéfice d’exploitation et chiffre d’affaires devraient fortement baisser compte tenu de l’application de baisses de tarifs afin de mieux résister à la concurrence. Le japonais envisage également divers possibilités concernant ses investissements dans 3G UK, la filiale britannique de Hutchison qui a lancé la 3G dans certains pays d’Europe avant les grands opérateurs. Un retrait est ainsi à l’étude.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur