Bourse: Wall Street rebondit, Paris déprime, pas France Télécom…

Régulations

Après un jeu de yoyo très hésitant, New York est en légère hausse, mais Paris a rechuté. France Télécom tire son épingle du jeu, alors qu’à Londres BT s’effondre…

Wall Street a joué au yoyo, ce jeudi 7 février. Le Dow Jones a terminé en légère hausse, à + 0,4% ; il a gagné 46,90 points, soit exactement + 0,38%, à 12.247,00 points. Idem pour le Nasdaq qui s’affichait à +0,6%, en avançant de 14,28 points à 2.293,03 points. La semaine s’annonce en négatif…

Les perspectives prudentes, voire décevantes, de Cisco n’ont pas (trop) affolé le marché des valeurs technos (cf. notre article par ailleurs). Car, les chiffres du champion des équipements réseaux, s’agissant du trimestre écoulé, sont bons. Le titre a gagné: +1,3%, tandis que d’autres locomotives ont reculé: Microsoft à – 1,4%, IBM à -1,21% ou encore HP à -3,94%.

A Paris, en revanche, l’indice CAC 40 a, à nouveau, décroché avec -1,9%, tout comme les autres bourses européennes, qui ont reculé en moyenne de -1,5%.

Le bilan de clôture de journée est tout en contraste: France Télécom est la seule valeur gagnante du CAC 40 avec un score de +3,65%, et l’une des rares à progresser parmi les technos – un score d’autant moins attendu que, dans le même temps, à Londres, l’action BT (Bristish Telecom) a brutalement reculé : -9%.

Schneider a perdu -4,5% tandi que ST-Microelectronics est revenu au dessus de 8 euros.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur