MWC 2013 : Cellebrite répare les téléphones à distance

Poste de travailSmartphones

Cellebrite étend le concept d’auto-diagnostic des téléphones sur les points de vente à la prise en charge à distance par l’utilisateur lui-même.

Cellebrite profite du Mobile World Congress 2013 de Barcelone (MWC) pour annoncer une nouvelle solution de diagnostique pour smartphones. Baptisée Diagnostic Multi Canaux, la solution étend les capacités de la plate-forme de services et diagnostics Touch du constructeur (présentée au MWC 2012) à la prise en charge à distance des terminaux.

La nouvelle offre permettra d’effectuer un diagnostique du téléphone à distance par les centres d’appel des opérateurs. Mieux, l’utilisateur lui-même pourra effectuer un auto-diagnostic depuis une application installée sur l’appareil ou en suivant les instructions fournies depuis un portail web d’auto-assistance.

Deux services qui s’ajoutent à celui d’auto diagnostique disponible en points de vente.

25 millions d’économies

Ce service vise à réparer, localement, les problèmes non matériels et éviter ainsi d’avoir à envoyer l’appareil au SAV. Application qui bogue, problème d’accès réseau, besoin d’un plug-in, nécessité de mise à jour de l’OS, etc., selon Cellebrite le problème que rencontre un téléphone est logiciel dans 60% des cas. Et, donc, facilement réparable par l’utilisateur lui-même s’il est bien accompagné.

La solution vise donc à offrir un gain de temps considérable pour résoudre un certain type de panne et éviter les 3 jours minimum nécessaires d’aller-retour au SAV de l’opérateur ou du constructeur. De quoi générer de substantielles économies. Jusqu’à 25 millions d’euros par an pour les opérateurs, selon Cellebrite. L’utilisateur final appréciera, pour sa part, le fait de conserver son terminal habituel.

Crédit photo © Yuri Arcurs – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur