Chrome passe devant Firefox

LogicielsNavigateurs

Chrome est désormais le numéro deux des navigateurs sur le marché mondial derrière Internet Exlorer. Mais Firefox maintient sa première place en Europe.

C’était une question de mois, voire de semaines. C’est fait. A l’échelle mondiale, Google Chrome a dépassé la part de Mozilla Firefox. Au 30 novembre, le premier occupe 25,69  % du marché contre 25,23  % pour le second, selon StatCounter. La nouvelle politique de mise à jour en continu n’a visiblement pas portée ses fruits. Une irrationalité du marché qui n’hésite pas à accepter un rythme de développement similaire pour Chrome (mais Google a adopté ce modèle dès le départ).

Une courte avance qui, certes, ne prouve rien encore mais la symbolique est forte : Chrome s’impose à l’évidence comme le futur détrousseur d’Internet Explorer qui n’en reste pas moins le leader avec 40,63  % des parts. Le navigateur de Microsoft se paie même le luxe d’une petite remontée par rapport 40,18  % d’octobre. Apple Safari et Opera maintiennent leurs positions respectives à 5,92  % et 1,82  %.

Il en va autrement sur le reste du globe. En Europe, Firefox arrive désormais à part égale avec IE et se partagent 32,5  % environ chacun. Si Chrome n’atteint pas encore les 25  % sur la zone, c’est néanmoins le seul navigateur à voir sa courbe progresser (avec Safari et Opera, à leur niveau, il est vrai). En France, Firefox domine d’une courte tête (34  %) devant IE (33,71  %) et Chrome (21,96  %). A noter que l’Allemagne (52  %), la Finlande (43,85  %) ou la Pologne (49,78  %) se montrent plus largement plus fidèle au panda roux. En Europe, Chrome aura donc du mal à s’imposer à la première place.

IE adulé en Amérique et Asie

L’Amérique du Nord, particulièrement les Etats-Unis, reste la chasse gardée de Microsoft. Internet Explorer y affiche même un rebond surprenant en novembre où il dépasse les 49  % contre 45,53  % un mois plus tôt. Sans qu’aucune innovation particulière n’explique cette tendance. La publicité autour de l’arrivée prochaine de Windows 8 aurait-il eu un effet bénéfique sur IE ? Firefox est en tout cas le premier à en souffrir en se dirigeant vers les 20  % (plus de 22  % en octobre). Chrome est à peine préservé qui passe de 19,79  % à moins de 19  % en un mois. A noter que Safari se maintient au dessus des 10  %

L’Asie reste aussi le fief d’IE (42,22  %) bien qu’en déclin face à Chrome (29,14  %) qui a dépassé Firefox (23,91  %). L’Afrique continue d’honorer ce dernier (35,6  %) devant IE (33,86  %) et Chrome (25  %). Si le navigateur de la fondation Mozilla est diversement utilisé selon les régions, il n’en reste pas moins sur une pente glissante. Et aucune innovation récente ne permet de penser que la pente va s’inverser…

crédit photo © HaywireMedia Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur