Quand les Chromebooks font (un peu) d’ombre aux tablettes

ChromebookMobilitéPoste de travailTablettes

La persistance du travail et de l’enseignement hybrides profite aux ventes de tablettes, mais les Chromebooks ont parfois la préférence, relève IDC.

La croissance des ventes mondiales de tablettes et de Chromebooks au 1er trimestre 2021 est encore portée par les projets de numérisation du secteur éducatif, a relevé IDC.

Selon les données préliminaires publiées par la société d’études, 13 millions de Chromebooks ont été vendus de janvier à mars 2021, contre 2,8 millions à la même période l’an dernier. Par ailleurs, 39,9 millions de tablettes aux formats ardoise et détachable ont été livrées au premier trimestre 2021. Un chiffre en croissance de 55,2% en un an.

La dynamique des ventes de tablettes n’avait pas été aussi élevée depuis l’automne 2013. La persistance du travail et de l’enseignement hybrides (à distance et en présentiel) profite au marché. Les poids lourds du secteur maintiennent leur leadership.

Apple et son iPad d’abord

Du côté des fabricants de tablettes, Apple (ventes en hausse de 64,3% à 12,7 M d’iPad vendus) devance Samsung (+60,8% à 8 M d’unités vendues). Mais ce sont Lenovo (+138%) et Amazon (+143%) qui affichent les croissances les plus élevées sur le trimestre.

Huawei, malgré le repli marqué de ses ventes de tablettes sur le trimestre (-9,2%, marque Honor incluse), s’est maintenu dans le top 5 mondial des vendeurs de tablettes.

En dépit des déconfinements progressifs, « la demande de tablettes, détachables en particulier, devrait rester forte pendant un temps », a déclaré Anuroopa Nataraj, analyste chez IDC. Les acheteurs, toutefois, peuvent lui préférer des produits alternatifs, dont les ordinateurs portables classiques pour le travail, et les Chromebooks pour l’éducation.

Chromebooks HP au top

Qu’en est-il des principaux fournisseurs ? Les ventes de Chromebooks de marque HP ont bondi de plus de 633% à 4,4 M d’unités écoulées sur le trimestre. Le groupe électronique américain a devancé ainsi Lenovo, Acer, Dell Technologies et Samsung.

« Il ne fait aucun doute que les Chromebooks supplantent les tablettes sur de nombreux marchés éducatifs. Cependant, le prix et la dépendance aux services cloud freinent leur ascension dans certaines régions », a expliqué Jitesh Ubrani, Research Manager chez IDC.

En revanche, lorsqu’il est question de travail à distance, les acheteurs se tournent davantage vers d’autres appareils, dont les notebooks minces et légers.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT