Dell: nouveaux serveurs Intel Xeon, stockage – et plus de services?

Réseaux

Ce 17 juin, Dell a complété ses annonces ‘Nehalem’ (Intel Xeon) de mars, et introduit une unité de stockage à moitié prix. Et rumeurs sur les services…

Au soir d’une série d’annonces sur de nouveaux serveurs et systèmes de stockage, les analystes de la banque d’affaires suisse UBS ont estimé que Dell avaient un besoin crucial de se développer dans les services.

Or, ce n’est pas une idée nouvelle, tombée des nues. Le 10 juin dernier, le Wall Street Journal révélait que la firme de Michael Dell serait en train d’évaluer un rachat d’importance, chiffré en milliards de dollars – il est question de sociétés comme Unisys, Perot Systems, Computer Sciences Corporation (CSC) ou encore Affiliated Computer Services (ACS) ou Dimension Data… Dell disposerait d’une capacité d’auto-financement (cash flow) de 10 à 11 milliards!

Toujours selon les analystes, le changement de cap insufflé par Michael Dell revenu aux commandes ces deux dernières années, ne serait pas suffisant. La firme lui doit notamment le retour à la vente indirecte via des revendeurs. Mais, constate le quotidien Les Echos, il lui faudrait encore réadapter son modèle économique en venant plus vers les services, aux détriments des ventes de PC ou de matériels en volume – un virage pris depuis longtemps par IBM et, plus récemment, par HP.

Pour l’heure, Dell a confirmé et complété une série d’annonces, ce 17 juin:

. serveurs PowerEdge à base d’Intel Xeon : la gamme annoncée et introduite en mars comprend 5 modèles, déclinés en format ‘tour’ (T), rack (R) et lames (M) : les PowerEdge T610, R610 et R710 . Il faut y ajouter deux serveurs ‘lames’, les PowerEdge M 610 et M 710.

A fin septembre, Dell introduira une suite à cette gamme Xeon avec des modèles ‘mono-socket’. Puis en fin d’année, viendront les “quadri-sockets”.

Dell ajoute les PowerEdge T410 et T710. Et, en format rack, le R410 rack server – qui vise les marchés ‘HPCC’ (prix: de 949 à 1.139 euros pour les T410 et R410. Le prix du T710 n’est pas encore communiqué.

poweredget710_.jpg

Ils viennent compléter les modèles présentés en mars, dits de la 11è génération, avec micro-architecture (KMD, adaptée aux processeurs Xeon d’Intel).

Le constructeur estime son offre ‘serveurs’ différenciante et pertinente sur plusieurs critères dont, notamment:

1- une aptitude à la virtualisation optimale: doublement de la capacité mémoire et des entrées/sorties (cf., par exemple, les blades M710) ; optimisation du déploiement de la virtualisation grâce à une pré-instatlation en usine de l’hyperviseur (vSphere 4 de VMware, Citrix XenServer ou Hyper-V de Microsoft, avec Windows Server R2 2008)

2- une moindre consommation énergétique: grâce aux vertus intrinsèque du processeur mais également grâce à un nouveau design des serveurs qui améliore la ventilation et donc le refroidissement ; les sous-ensembles “hardware” qui dissipent le plus de chaleur sont placés en face avant.

En outre, le câblage a été très réduit, là aussi pour une dissipation de la chaleur.

poweredget410vueinterieure_.jpg

3- facilité d’exploitation et maintenance: tous les composants sont placés au même endroit , quels que soient les modèles; homogénéité dans l’agencement ; même format de cartes mères;

4- les outils de management directement sont intégrés à la plate-forme ‘hardware’. Et la “pile” de CD est remplacée par une carte mémoire ‘flash’ sur la carte mère (‘live cycle controller’); par ailleurs, Dell avait annoncé en mars une console DMC (Dell management console).

A noter, en outre, que Dell propose des ‘bundles’ (lots) avec virtualisation, incluant serveurs, unité de stockage, hyperviseur, services associés. (cf. l’encadré, ci-après).

Stockage: nouveau modèle NAS, iSCSI, PowerVault NX 3000 (sur base PowerEdge R710 (photo ci-dessous), sous Windows Server 2008;

dell_powervault_nx3000.jpg

Il remplace le système NAS NF500 (qui reposait sur un serveur PowerEdge 2950).

Ce NX3000 est conçu sur un serveur R710, avec Windows Storage Server 2008. Il existe en 3 configurations: Processeur Intel Xeon Quad-Core ou Dual-Core 5500 avec 1 ou 2 processeurs Xeon 5530, avec 3, 6 ou 12 gigas de mémoire DDR3.

Dell introduit également les unités de stockage NAS EqualLogic PS 4000 (fruit d’une récente acquisition), qui disposent de la même architecture que le PS 6000, mais avec des fonctions bridées, ce qui permet de réduire son prix de moitié. La bande passante plus faible, avec seulement 2 interfaces réseau de 1 Gigabit Ethernet sur PS4000 (contre 4 sur PS6000). Il est possible de constituer un ‘groupe” mais avec deux unités au maximum (contre 12 avec la PS6000). Cette unité supporte 8 ou 16 disques (pas de baie de 48 disques); le nombre de ‘snapshots’ est limité à 128 (au lieu de 512 sur la PS 6000).

En parallèle, Dell élargit ses services ‘ProConsulting qui se déclinent en plusieurs modules (virtulisation, data center, plan de reprise PRA…)

‘Bundles’ pour grands comptes et pour PME

Dell propose une offre en lots, ou ‘bundles’ . Deux exemples:- pour les grands comptes: Serveur lame PowerEdge Blade M610 (architecture bi-sockets), unité de stockage EqualLogic PS 8000, commutateur Cisco Nexus Nx 1000, système d’exploitation avec virtualisation VMware ;- pour les PME: serveur rack R710, unité de stockage PowerVault, système d’exploitation Microsoft avec virtualisation Hyper-V de Microsoft. Et, complément possible, la nouvelle unité de stockage EqualLogic PS 4000 (moitié prix de la PS 8000).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur