Dell XPS 13 : 1199 euros pour la version Ubuntu

Poste de travail
dell-xps-13-ubuntu

Jusqu’alors commercialisé aux États-Unis pour 1549 dollars HT, uniquement en direct via le canal Internet, l’ultrabook Dell XPS 13 livré sous Ubuntu traverse l’Atlantique et débarque en France à 1199 euros TTC.

Jusqu’alors commercialisé aux États-Unis, uniquement en direct via le canal Internet, l’ultrabook Dell XPS 13 “Developer Edition”, muni en standard de l’OS Ubuntu 12.04 LTS “Precise Pangolin”, traverse l’Atlantique.

Avec quelques jours de retard sur la feuille de route (disponibilité initialement prévue pour le premier trimestre 2013), le voici accessible en Europe pour 1199 euros TTC. Élaboré en étroite collaboration avec la fondation Canonical sous l’égide du projet “Sputnik” monté par un incubateur en interne, cet XPS 13 marque le retour de Dell sur le marché des PC portables Linux, après plus de deux ans d’absence.

Linux inside

Un come-back remarqué, avec une seule configuration en 13,3 pouces (1366 x 768 points ; 350 nits), ancrée en haut de gamme. Aluminium et fibre de carbone – magnésium pour les repose-poignets – composent un châssis de 1,38 kg pour 18 mm d’épaisseur, dans lequel se loge un processeur Intel Core i7-3517U, composant bicœur à 1,9 GHz (3,1 GHz en mode Turbo), doté de 4 Mo de cache de troisième niveau. S’y adjoignent 8 Go de RAM DDR3-1600, un SSD jusqu’à 256 Go et un support “Pro” d’un an. À noter que la batterie (45 Wh) n’est pas amovible.

Passé une connectivité qui inclut notamment l’USB 3.0 et une interface miniDisplayPort, la symbiose recherchée entre matériel et logiciel se matérialise avec ce système d’exploitation sur mesure. Particularité de cette distribution, elle analyse l’environnement de travail (développement Android, JavaScript, Ruby, etc.) et pioche en conséquence dans les dépôts, pour ne récupérer que les composantes susceptibles de procurer une plus-value à l’utilisateur.

Au rang des solutions innovantes, le principe des “micro-clouds” consiste à définir et à isoler des environnements différenciés, évolutifs, déployables sur serveur avec la pile OpenStack en guise de back-end. Développeurs et administrateurs devraient s’en délecter. Canonical a par ailleurs œuvré pour fournir des pilotes logiciels spécifiquement adaptés à la machine.

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : que savez-vous de Dell ?

Crédit photo : Dell


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur