Des boutiques physiques pour Google ?

ChromebookRégulations
Google opérateur mobile ?

Terminaux mobiles et produits dérivés à l’effigie de Google pourraient être prochainement vendus au travers d’un Google Store situé aux États-Unis.

Google envisagerait d’ouvrir une première boutique physique aux États-Unis, d’ici la fin de l’année. Un magasin qui permettrait à la firme de commercialiser en direct ses différents produits : Nexus et Chromebooks.

Outre les Chromebooks d’Acer, HP et Samsung (Lenovo s’ajoutera bientôt à la liste), le smartphone Nexus 4 – élaboré par LG – devrait s’afficher en bonne position, au même titre que les tablettes Nexus 7 et Nexus 10, respectivement assemblées par Asus et Samsung, explique ITespresso.fr.

Il n’est pas exclu, selon 9to5Google, que le catalogue inclut des produits dérivés, en tête desquels vêtements et accessoires.

L’inauguration du premier de ces magasins indépendants pourrait intervenir au plus tôt pour les vacances d’été. Une agence serait actuellement à pied d’œuvre pour recruter des talents.

Des espaces réservés

Outre-Atlantique, la présence physique de Google se limite pour l’heure à certains espaces réservés dans les enseignes du distributeur Best Buy. Un pilote mené avec Virgin n’a pas trouvé de continuité.

En ouvrant ainsi des points de vente à son effigie, Google emboîte le pas à Apple et Microsoft avec l’objectif d’offrir au consommateur un aperçu grandeur nature de ses produits.

Cette dimension de proximité est un gage de confiance vis-à-vis du client, généralement plus enclin à acheter un bien technologique s’il peut l’examiner, le manipuler, le tester sous toutes ses coutures.

Une dimension plus cruciale encore pour les appareils onéreux, comme les Google Glasses, dont le lancement commercial est prévu pour 2014.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur