DRaaS : VMware s’offre le service de reprise après sinistre Datrium

CloudData & StockageVirtualisation

En rachetant Datrium, le spécialiste de la virtualisation étend les capacités de reprise après sinistre en tant que service (DRaaS) de VMware Site Recover.

VMware multiplie les opérations de croissance externe.

Ces dernières semaines, VMware a jeté son dévolu sur Lastline et Octarine. Le 1er juillet, l’éditeur de solutions réseau et virtualisation encore majoritairement détenu par Dell, a annoncé vouloir acquérir son partenaire Datrium. L’entreprise basée à Sunnyvale (Californie) a développé une solution de gestion de données qui regroupe sur une même plateforme des capacités de stockage, sauvegarde, reprise après sinistre et sécurité.

Son service Datrium DR (disaster recovery) tourne actuellement avec l’offre VMware Cloud on AWS. Une fois le rachat bouclé, Datrium DR va renforcer les capacités de VMware Site Recovery, l’offre VMware de reprise après sinistre en tant que service (DRaaS).

Continuité des activités

La transaction, dont le montant n’a pas été communiqué, permet aussi à VMware d’intégrer une équipe d’ingénieurs spécialistes « du stockage, de la virtualisation, de la protection des données et du cloud », a souligné dans un billet de blog John Gilmartin, vice-président et directeur général en charge des infractructures hyperconvergées chez VMware.

« Il s’agit d’une avancée significative pour aider les clients à créer des clouds hybrides en combinant l’infrastructure et les opérations de VMware Cloud avec Datrium DRaaS. [Et leur permettre de] réduire le coût et la complexité de la continuité des activités », a-t-il déclaré.

Selon IDC, a ajouté le dirigeant, le DRaaS est l’un des segments les plus dynamiques du marché des services de protection des données. Il devrait peser 4,5 milliards de dollars en 2020 et croître en moyenne de 15% par an pour franchir les 6 milliards en 2023.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT