Five9 se vend à Zoom pour 15 milliards de dollars

Composants
Zoom Five9

Five9 (logiciels et services pour centres de contact) se vend à Zoom dans un deal en actions qui le valorise à 14,7 milliards de dollars.

Zoom a dix ans ; Five9 en a vingt. Mais c’est bien le premier qui acquiert le second. Les deux parties viennent d’officialiser la transaction. Ils entendent la boucler au premier semestre 2022.

Pour autant qu’on sache, Zoom n’avait jusque-là réalisé que deux opérations de croissance externe. En mai 2020, il avait mis la main sur Keybase. En toile de fond, l’implémentation du chiffrement de bout en bout, conséquence d’inquiétudes sur la confidentialité du service. Il y a quelques semaines, ce fut au tour de Kites, start-up allemande spécialisée dans la traduction en temps réel.

Zoom n’avait pas communiqué les sommes engagées dans l’une et l’autre de ces acquisitions. Il le fait en revanche pour Five9. Et le montant est remarquable : 14,7 milliards de dollars. Il s’agit toutefois d’une transaction intégralement en titres. En l’occurrence, 0,553 action Zoom pour une action Five9. Ce qui, au cours de clôture du 16 juillet, donne la valorisation susdite.

Five9, un « ancien » des centres de contact

Fournisseur de logiciels et de services pour les centres de contact, Five9 est en Bourse depuis 2014. À fin 2020, il revendiquait « plus de 2000 clients », pour 1549 employés à temps plein. Sur l’année, ses revenus ont atteint 434,9 M$, en hausse de 33 % par rapport à 2019. La marge brute a légèrement reculé (-0,5 point). Et les pertes se sont creusées, dépassant 40 M$ (vs 4,6 millions en 2019 et 0,2 million en 2018).
Ses dernières acquisitions ont porté sur Inference Solutions (chatbots, octobre 2020), Virtual Observer (optimisation du personnel, février 2020) et Whendu (iPaaS, novembre 2019). Le cours de son action a connu une augmentation nette et régulière depuis le printemps 2020.

Du côté de Zoom, on a atteint le plus haut en octobre dernier. À plus de 500 $, contre un prix d’introduction à 36 $. Sur son exercice fiscal 2021, achevé fin janvier, l’entreprise américaine a plus que quadruplé son chiffre d’affaires (2,651 milliards de dollars). Sa marge brute est en repli (-12,5 points, à 69 %). Mais son résultat net atteint un quart du C. A., à 672,3 M$ (contre 25,3 sur l’exercice précédent).

Photo d’illustration © REDPIXEL – Adobe Stock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT