GB: BSkyB lorgne sur EasyNet

Cloud

L’opérateur satellite veut faire son entrée dans le triple-play et contrer la fusion NTL-Telewest

Selon des sources proches du dossier citées par la presse britannique, le géant de la télévision BSkyB envisagerait sérieusement le rachat du fournisseur d’accès à Internet EasyNet.

BSkyB, dont News Corp détient 37% du capital, a en effet annoncé cette semaine qu’il comptait lever un milliard de livres environ sur le marché obligataire, le produit de l’émission devant être en partie consacré à des acquisitions. Depuis plusieurs mois, le groupe de Rupert Murdoch multiplie les acquisitions dans l’Internet afin de diversifier ses activités. Plus d’un milliard de dollars ont déjà été dépensés (voir nos articles). L’opération porterait sur 200 millions d’euros. Elle permettrait à BSkyB (8 millions de clients) d’attaquer le très juteux marché du triple-play (haut débit/téléphonieIP/télévision). Easynet, qui a investi massivement dans le “dégroupage de la boucle locale”, dessert 4,4 millions de foyers environ, surtout dans les zones urbaines de l’Angleterre et de l’Ecosse où NTL et Telewest sont très présents. Ce rachat permettrait d’ailleurs à BSkyB de contrer la fusion bouclée entre NTL et Telewest. Prévue de longue date, cette opération porterait sur 6 milliards de dollars. Le nouvel ensemble formera le deuxième opérateur britannique de télécommunications. Le rachat de Telewest, doit être majoritairement réalisé en numéraire, le reste en actions. Avec une base de 5 millions de clients, et actuellement de 10 millions de postes abonnés (télévision, internet ou téléphone fixe), le nouveau groupe devrait représenter un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. NTL est actuellement le premier câblo-opérateur au Royaume-Uni, avec 3,3 millions d’abonnés à ses services de téléphone, de télévision et d’internet. Son chiffre d’affaires a atteint 2,1 milliards de livres en 2004. Telewest est le numéro deux du secteur, avec 1,8 million de clients et 1,3 milliard de livres de chiffre d’affaires l’an dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur