Google+: pour contrer Facebook et/ou Microsoft?

Cloud

Après le demi-échec de ‘Buzz’, la nouvelle tentative de Google dans les réseaux sociaux vise-t-elle aussi l’entreprise, donc Microsoft?

Google a annoncé ce 29 juin le lancement de sa nouvelle offre de service de réseau social, baptisée tout simplement Google+.  Il s’agit, en fait, d’un ensemble de services regroupés sous ce nom. Comme le souligne ITespresso (cf. article: ‘Google marche sur les plates-bandes de Facebook‘),  l’ambition n’est pas de redéfinir le concept de réseau social, mais c’est plutôt “une nouvelle manière d’appréhender les relations et le partage d’informations en ligne“.

Disponible depuis ce jour sur l’Android Market, le nouveau réseau social de Google, Google+, sera bientôt téléchargeable sur l’App Store, mais la version Web, encore en phase de test, n’est accessible que sur invitation.

Google+  réseau social
Google+ réseau social

Son implémentation fait suite aux nombreuses refontes apportées par Google à ses outils en ligne. Après la généralisation du bouton +1, la recherche d’images ou la disparition annoncée de l’encart « J’ai de la chance », les choix stratégiques de Larry Page se porteraient sur “la simplification de l’expérience sociale à distance“.

Certains analystes se demandent déjà si Google, échaudé par le demi-échec de son offre ‘Buzz’,  ne chercherait pas, en fait, à venir aussi sur le terrain de Microsoft qui, avec Azure et son offre cloud effective (cf. le lancement de Office 365 la veille: ‘Steve Ballmer lance Office 365, version on line anti-Google‘) se montre bien entreprenant ces temps-ci.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur