Google+: pour contrer Facebook et/ou Microsoft?

Cloud

Après le demi-échec de ‘Buzz’, la nouvelle tentative de Google dans les réseaux sociaux vise-t-elle aussi l’entreprise, donc Microsoft?

Google a annoncé ce 29 juin le lancement de sa nouvelle offre de service de réseau social, baptisée tout simplement Google+.  Il s’agit, en fait, d’un ensemble de services regroupés sous ce nom. Comme le souligne ITespresso (cf. article: ‘Google marche sur les plates-bandes de Facebook‘),  l’ambition n’est pas de redéfinir le concept de réseau social, mais c’est plutôt « une nouvelle manière d’appréhender les relations et le partage d’informations en ligne« .

Disponible depuis ce jour sur l’Android Market, le nouveau réseau social de Google, Google+, sera bientôt téléchargeable sur l’App Store, mais la version Web, encore en phase de test, n’est accessible que sur invitation.

Google+  réseau social
Google+ réseau social

Son implémentation fait suite aux nombreuses refontes apportées par Google à ses outils en ligne. Après la généralisation du bouton +1, la recherche d’images ou la disparition annoncée de l’encart « J’ai de la chance », les choix stratégiques de Larry Page se porteraient sur « la simplification de l’expérience sociale à distance« .

Certains analystes se demandent déjà si Google, échaudé par le demi-échec de son offre ‘Buzz’,  ne chercherait pas, en fait, à venir aussi sur le terrain de Microsoft qui, avec Azure et son offre cloud effective (cf. le lancement de Office 365 la veille: ‘Steve Ballmer lance Office 365, version on line anti-Google‘) se montre bien entreprenant ces temps-ci.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT