Steve Ballmer lance Office 365, version ‘on line’ anti Google…

Cloud

Le big boss de Microsoft a orchestré, en fanfare, le lancement d’Office 365, version en ligne de la célèbre suite bureautique – un ‘anti-Google apps’qui a déjà des adeptes en France

C’est parti! Ce 28 juin, Microsoft a mis les petits plats dans les grands pour officialiser en grande pomple le lancement de son petit dernier. Il marque plus que jamais, le tournant qu’a fini par prendre le géant de Redmond, sans doute pas de gaité de coeur. C’est une version accessible en ligne, via le ‘cloud’, à destination des entreprises, sans paiement de licence préalable, donc purement en service Web (comme les Google Apps) – ce qui rompt avec le modèle en vigueur depuis plus de 30 ans.

Comme le précise ITespresso.fr, Microsoft propose aux entreprises la version officielle d’Office 365, sa gamme de services en mode cloud computing (elle regroupe Office 2010 et les outils collaboratifs, c’est à dire : versions 2010 d’Exchange Online (messagerie, agendas, contacts), de SharePoint Online (sites collaboratifs, sites web, réseaux sociaux d’entreprises), les Office Web Apps (Word, Excel, PowerPoint, OneNote), et Lync Online (téléprésence, messagerie instantanée, conférences audio/vidéo).

Cette gamme de services en mode cloud vise les entreprises dans 40 pays, dont la France, où certains grands clients, comme Picard Surgelés ont déjà envisagé de tester cette nouvelle offre pour tout ou partie de leurs effectifs ‘non techniciens’ [reportage à suivre].

Ses utilisateurs pourront accéder et travailler à leurs documents, mais aussi communiquer et collaborer, depuis n’importe quel terminal connecté à Internet.

Accessible à partir d’un seul utilisateur pour 5,25 euros par mois, Office 365 permet également aux professionnels d’avoir accès à la suite d’applications de productivité Office Professionnel Plus 2010, via la souscription d’une licence mois par mois sous forme d’abonnement (à partie de 22,75 euros par utilisateur).

Les prix liés à l’utilisation d’Office 365 en mode cloud varient selon les combinaisons de formules choisies. Ainsi, les entreprises peuvent utiliser la messagerie Exchange Online seule pour 1,79 euro par mois et par utilisateur.

Depuis lancement de la bêta technique en octobre 2010 et de la bêta publique en avril dernier, Microsoft affirme que 200 000 utilisateurs testent actuellement Office 365 dans le monde. 70% des entreprises qui testent cette solution sont des PME de moins de 25 employés.

Lancement de la ‘place de marché’
La firme de Redmond profite du lancement de sa suite Office 365 pour inaugurer sa place de marché Marketplace Office 365 dans Pinpoint dédiée à ses partenaires revendeurs et « advisors ».  “Celle-ci, note ITespresso.fr, vise à faciliter la mise en relation des utilisateurs clients (notamment les 3 millionsde PME en France) avec les partenaires de Microsoft (intégrateurs, distributeurs…) tout en fournissant un support de base autour de la solution en ligne (personnaliser les solutions Microsoft Office 365 pour optimiser la productivité)“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur