GTC 2010 : les systèmes de calcul NVIDIA Tesla s’invitent chez IBM et Cray

Réseaux

Les solutions de calcul GPU Tesla de NVIDIA sont dorénavant disponibles en OEM chez les principaux constructeurs de clusters… y compris Cray et IBM !

Les systèmes de calcul Tesla gagnent en popularité. Si en 2008, seul NVIDIA proposait de telles offres, la compagnie a été depuis rejointe par des constructeurs tiers : Super Micro en 2009, puis Appro, Bull, Dell, HP et Tyan en 2010.

Aujourd’hui, trois acteurs de poids intègrent des produits Tesla à leur catalogue. Le premier est IBM, qui propose des nœuds de calcul Tesla dans sa gamme BladeCenter. Rappelons que la compagnie est le premier fournisseur de matériel dans le monde des supercalculateurs, 196 machines du Top 500 étant signées IBM.

Autre arrivée, celle de Cray, qui adopte les Tesla au sein de sa gamme XE6. Ce spécialiste du monde des supercalculateurs équipe aujourd’hui 20 % des machines du Top 50 des ordinateurs les plus rapides de la planète. Enfin, le Russe T-Platforms utilise cette offre au sein du serveur lame TB2-TL. Méconnue, la compagnie fournit pourtant aujourd’hui 50 % de la puissance de calcul des clusters russes les plus massifs.

Tesla
Tesla

Avec un total de 9 OEM pour 19 références produits, la technologie NVIDIA Tesla est largement acceptée auprès des constructeurs. Cette triple annonce est d’importance pour la compagnie. En effet, si nous jetons un coup d’œil aux supercalculateurs pétaflopiques référencés actuellement au sein du Top 500, le premier est signé Cray, le troisième IBM… et le second s’appuie d’ores et déjà sur des unités de calcul Tesla.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur