Apple passe les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière

MobilitéRégulations

La capitalisation boursière du créateur de l’iPhone a passé la barre des 1000 milliards $ lors de la séance du 2 août. Une première pour une société américaine.

Apple est devenue la seule et première compagnie américaine à dépasser les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

La firme de Cupertino a pu franchir ce seuil symbolique quand le cours de son action a atteint 207,05 dollars.

Des résultats au-delà des attentes

Ce sont en tout 4 829 926 000 actions en circulation qui sont à l’origine de cette première historique.

La société dirigée par Tim Cook peut mettre cette envolée de son cours sur le compte de l’annonce des résultats pour le troisième trimestre 2018. Ces derniers ont dépassé ses propres prévisions et les attentes de Wall Street, grâce en particulier aux ventes de l’iPhone X et aux services qui ne cessent de progresser.

Le groupe coiffe ainsi les autres géants IT américains. Avec plus de 800 milliards de dollars de capitalisations boursière, Amazom, Alphabet et Microsoft pourraient être les prochains sur la liste. La firme de Jeff Bezos peut déjà se targuer de dépasser les 900 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Un parcours avec des hauts et des bas

Créé en 1976, Apple a pourtant connu des hauts et des bas. Le géant américain doit son succès aux iMac, Mac, iPhone et iPad. L’histoire d’Apple n’a toutefois pas été exclusivement jalonnée de succès. Les Newton (assistant personnel lancé en 1993) et Lisa (ordinateur personnel en 1983) ont ainsi été des échecs commerciaux.

Steve Jobs avait même dû quitter le groupe en 1985, suite à un désaccord avec John Sculley, le P-DG de l’époque. En 1997, l’entreprise a aussi flirté avec la faillite.

Steve Jobs a alors pris les rênes de la société et, entouré du Jony Ive (chef de la conception) et de Tim Cook (chef des opérations), il a réussi à remettre Apple sur les rails.

Une autre crise a alors germé dans les esprits à la mort de Steve Jobs. Mais, Tim Cook, qui a remplacé Steve Jobs au poste de P-DG, a su transformer le groupe en ce qu’il est devenu.

On notera que si Apple est la première société américaine à dépasser une capitalisation boursière de 1000 milliards de dollars, PetroChina (le plus gros groupe pétrolier chinois) avait aussi brièvement passé cette capitalisation en 2007.

(Crédit photo : @Apple)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur