HP est écarté de l’indice Dow Jones

Régulations
HP Violin Memory

Le groupe informatique HP va sortir du Dow Jones Industrial Average, indice boursier historique appelé à mieux refléter les valeurs phares de l’économie américaine.

Coté au NYSE, le groupe Hewlett-Packard va quitter le Dow Jones Industrial Average (DJIA), indice historique américain regroupant une trentaine de valeurs industrielles phares, a indiqué l’opérateur boursier S&P Dow Jones Indices mardi 10 septembre.

Le changement entrera en vigueur vendredi 20 septembre, après la clôture, et sera effectif lundi 23 septembre. Le Dow Jones n’avait pas connu un tel bouleversement depuis dix ans. Outre HP, qui doit céder sa place au spécialiste des cartes bancaires Visa, le producteur d’aluminium Alcoa et l’établissement Bank of America seront aussi écartés au profit de Nike et de la banque d’affaires Goldman Sachs.

Pourquoi HP quitte le Dow Jones ?

Le Dow Jones Industrial Average, qui est pondéré par le cours des actions qui le composent, et non par la capitalisation boursière des entreprises, déclare une progression inférieure à celle de l’indice S&P 500 et du Nasdaq.

Afin de rester crédible et de rendre le DJIA plus représentatif du marché américain actuel, S&P Dow Jones Indices, filiale de McGraw Hill Financial, a choisi de « retirer de l’indice les trois actions dont les prix étaient les plus bas » pour les remplacer par des valeurs plus élevées.

Ironie du sort, après une année 2012 en demi-teinte, HP a vu son action (HPQ) progresser de 57% depuis janvier 2013. Toutefois, à 22 dollars environ, le titre du second vendeur mondial de PC reste à la traîne du Dow Jones.

Google trop puissant pour le DJIA

Dirigé par Meg Whitman, le groupe HP a indiqué à AllThingsD : rester confiant dans les progrès réalisés jusqu’ici dans le cadre de son plan de redressement, avoir récemment publié des résultats conformes ou supérieurs aux attentes et se concentrer sur la valeur apportée aux actionnaires.

D’autres acteurs de la filière IT, dont IBM, Microsoft et Intel, demeurent des valeurs du Dow Jones IA.

Google, qui était pressenti pour intégrer l’indice historique des bourses de New York, n’a pas été choisi : le prix auquel s’échangent ses actions étant trop élevé. « Mettre Google dans l’indice DJIA le déformerait totalement », a indiqué à l’AFP David Blitzer, président du S&P Index Committee.


Voir aussiell

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous bien HP ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur