Avec Helion, HP investit 1 milliard de dollars pour sa stratégie OpenStack

Cloud

HP lance une gamme de services cloud baptisée Helion. Elle s’articule autour d’une distribution en propre d’OpenStack et d’un PaaS sur Cloud Foundry. HP va investir 1 milliard de dollars dans le cloud sur 2 ans.

Le géant HP lève aujourd’hui le voile sur Helion, une nouvelle famille de produits et services cloud. Une initiative ambitieuse, soutenue par un budget de plus d’un milliard de dollars sur les deux prochaines années.

La famille Helion regroupe les solutions cloud actuelles de la firme (dont les offres CloudSystem), mais s’étend également vers de nouveaux horizons, en renforçant l’engagement de HP en faveur du cloud ouvert et Open Source.

« En tant que membre fondateur platinum de la Fondation OpenStack et chef de file dans les communautés OpenStack et Cloud Foundry, HP occupe un rôle central dans le développement de technologies qui sont construites pour répondre aux besoins des entreprises », rappellent les responsables de la société.

Helion, un portefeuille de services cloud

Le constructeur américain a dévoilé son portefeuille de services cloud qu’ils regroupent sous l’appellation Helion. Parmi ces services, on trouve Helion OpenStack Community edition : une distribution de la plateforme cloud Open Source signée HP, testée et supportée par le constructeur. Cette offre gratuite est disponible dès aujourd’hui et sera par la suite suivie d’une version commerciale, proposant un niveau de services adapté aux entreprises. La firme de Palo Alto propose également une offre de PaaS (Helion Development Platform) basée sur Cloud Foundry, qui permettra aux services IT de développer et gérer des services cloud. Cette offre sera rendue publique en version de test dans le courant de l’année.

Deux autres services viennent compléter le portefolio. L’OpenStack Technology Indemnification Program,  qui permet de protéger les clients de HP utilisant Helion OpenStack de toute attaque pour violation de brevet ou de copyright liée au code issu d’OpenStack ou de Linux. Et enfin, les OpenStack Professional Services mettant en place une équipe de consultants et d’ingénieurs capables d’assister l’entreprise dans sa démarche cloud : définition, mise en place et gestion.

1 milliard de dollars investis

HP joue clairement la carte du cloud hybride avec cette gamme de services. Si les produits et services annoncés sont avant tout dédiés aux entreprises (sous forme privée ou infogérée), ils seront également mis en œuvre au sein d’une offre de cloud public.

La distribution Helion OpenStack sera ainsi accessible sur le réseau de datacenters de la firme. 20 d’entre eux (sur les plus de 80 dont dispose HP) devraient accueillir cette offre au cours des 18 prochains mois. Les membres du PartnerOne for Cloud proposeront (ou revendront) également des services basés sur OpenStack.

HP prévoit d’investir plus d’un milliard de dollars au cours des deux prochaines années afin d’étendre la portée de sa gamme Helion, mais aussi afin de mettre en place de nouvelles offres cloud et de soutenir les initiatives les plus prometteuses dans le secteur du cloud computing.


Voir aussi
HP Converged Cloud mise sur OpenStack pour les environnements cloud hybrides
HP Discover 2013 – Un OS dans les clouds d’HP
Quiz Silicon.fr – HP : du garage à la multinationale

HP Moonshoot à Grenoble

HP Moonshoot à Grenoble

Image 1 of 7

HP Moonshot Grenoble
Les serveurs HP Moonshot se traduisent par un nouveau design, que les utilisateurs potentiels peuvent tester au laboratoire que possède la firme à Grenoble.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur