Huawei propose une alternative à 700 Mbit/s sur réseau cuivré

FibreRéseaux

Huawei a présenté un équipement DSLAM capable de supporter jusqu’à 700 Mbit/s de bande passante sur les paires de cuivre téléphoniques. Une alternative efficace à la fibre optique?

Le bon vieux réseau cuivre télécoms n’a pas dit son dernier mot face aux technologies optiques. A Hong Kong, Huawei vient de présenter un équipement de type DSLAM capable d’assurer des transmission de 700 Mbit/s sur réseaux DSL. A comparer aux 20 Mbit/s, en moyenne théorique, actuellement disponible sur les lignes ADSL et au 100 Mbit/s du VDSL (sur courtes distance).

L’initiative de l’équipementier est présentée comme une première mondiale susceptible d’intéresser les opérateurs cherchant à développer «l’ultra haut débit» sans passer par la fibre optique (laquelle permettra cependant t’atteindre la barrière du gigabit/s).

Selon EweekEurope.co.uk, Huawei s’appuie sur la technologie SuperMIMO, capable de fournir un débit de 700 Mbit/s sur une distance de 400 mètres à partir de quatre paires de fils en cuivre torsadés. Elle permettrait d’augmenter la bande passante par DSL de 75 %, avec une moyenne de 100 Mbit/s à 175 Mbit/s par paire torsadée.

Dans son communiqué, Huawei rappelle qu’il fournit des équipements FTTx à des opérateurs chinois (China Mobile, China Unicom, China Telecom) mais aussi européens (Vodafone, France Telecom et Telecom Italia).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur