IBM signe un contrat Cloud de 10 ans avec ABN Amro

Cloud

Déjà prestataire de ABN Amro depuis plusieurs années, IBM va gérer pour 10 ans les infrastructures IT globales de la banque néerlandaise. Le contrat couvre un périmètre étendu de services managés, du mainframe au support utilisateur.

Après s’être vu confier l’infogérance des services d’infrastructure IT de Lufthansa, IBM a annoncé lundi 1er décembre avoir signé un contrat Cloud de « plusieurs milliards de dollars » avec ABN Amro. Big Blue va ainsi gérer les infrastructures IT globales de la banque néerlandaise à laquelle il fournit déjà des prestations informatiques depuis plusieurs années.

Le choix de l’infogérance engagé dès 2005

Le mois dernier, ABN Amro a annoncé supprimer entre 650 et 1 000 emplois dans ses agences bancaires d’ici 2018 pour mieux se concentrer sur la numérisation de ses services. En septembre 2005, la banque avait déjà annoncé supprimer 1 500 emplois, et ce après avoir signé une première série de contrats d’infogérance IT pour environ 2 milliards d’euros, dont 1,5 milliard pour IBM.

Dans le cadre de ce contrat initial de 5 ans, IBM devait gérer les principaux datacenters de la banque, développer des applications et gérer les terminaux fixes et mobiles des employés de l’établissement. D’autres prestations étaient assurées par les SSII indiennes TCS (Tata Consultancy Services), Infosys, Patni Computer Systems et par la multinationale du conseil Accenture.

Cloud privé et simplification de l’existant

L’accord de 2005 a été étendu en 2010 après le rachat de Fortis par ABN Amro. Dans ce cadre, IBM a été chargé du déploiement d’une plateforme informatique centré sur l’utilisateur final, à savoir les collaborateurs et clients de la banque. L’accord d’une durée de 10 ans annoncé lundi inclut le déploiement d’un Cloud privé, ainsi que la « simplification » des systèmes existants.

Un large périmètre est couvert, de l’informatique mobile aux serveurs mainframes en passant par le stockage et le support technique. C’est l’occasion pour IBM de renforcer son activité Cloud tournant à un rythme annuel de 3,1 milliards de dollars (sur un chiffre d’affaires total d’environ 100 milliards de dollars) et pour ABN Amro de poursuivre sa mutation numérique et sa restructuration.

Lire aussi :
Insight 2014 – IBM pousse les données sur le cloud et hybride son DBaaS Cloudant
Sécurité : IBM présente un portefeuille de solutions dans le Cloud


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur