IBM lance des serveurs POWER7, inspirés de Watson

RéseauxServeurs

Big Blue surfe sur le succès de Watson pour proposer une refonte de ses serveurs POWER7 avec, à la clé, de meilleures performances.

Les capacités de l’ordinateur Watson en termes d’analyse et de traitement des données ont été démontrées avec brio lors d’une séance très spéciale de Jeopardy!, qui opposait la machine d’IBM aux deux meilleurs champions de ce jeu. Contrairement aux supercalculateurs classiques, qui se concentrent sur les performances pures, Watson s’attaque à l’analytique, un sujet stratégique dans le monde de la Business Intelligence.

IBM surfe aujourd’hui sur le succès de Watson en proposant une nouvelle gamme de serveurs Power7, qui sera adaptée aux secteurs du calcul et de l’analyse de données. La société présente tout d’abord les BladeCenter PS703 (bisocket, 16 cœurs, 64 threads, 2,4 GHz) et PS704 (quadrisocket, 32 cœurs, 128 threads, 2,4 GHz), qui sont jusqu’à 60 % plus rapides que la génération précédente de serveurs lame de la firme. Une montée en puissance appréciable.

Elle optimise également son serveur Power 750 Express, en proposant de nouvelles options, tels des processeurs Power 7 plus rapides (maximum de 32 cœurs cadencés à 3,6 GHz). Enfin, elle présente une version de son nœud de calcul « 4U » Power 755, pourvue de 32 cœurs Power7 fonctionnant, là encore, à une fréquence plus élevée ; 3,6 GHz contre 3,3 GHz précédemment. Une offre solide.

Le tout fonctionnera sous les systèmes d’IBM (AIX, IBM i), de Red Hat (RHEL 6) et de Novell (SLES 11).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur