IBM présente le nouveau processeur Power 7 – et des serveurs

Réseaux

IBM lève le voile sur son nouveau processeur fétiche, le Power 7. Et des détails sont attendus sur sa nouvelle offre, incluant au moins 4 serveurs (sous Unix)

La continuation de la lignée des processeurs Power est on ne peut plus stratégique pour IBM. L’annonce faite ce 8 février du nouveau processeur Power 7,à hautes performances“, vient renforcer une volonté de rester parmi les leaders dans le cercle très restreint des fabricants de semi-conducteurs face à Intel, AMD, Motorola, Texas Instruments… Et de garder ainsi la maîtrise de ses développements technologiques.

Ce nouveau processeur “ouvre une échelle sans précédent pour les modèles économiques émergents, depuis les systèmes ‘grid’ électriques intelligents[smart electrical grids]jusqu’aux solutions d’analyse en temps réel pour le secteur financier“, explique le communiqué publié par Big Blue.

Les nouveaux systèmes incorporent de nombreuses technologies nouvelles, uniques dans cette industrie, pour les demandes spécialisées d’applications et de services nouveaux qui reposent sur le traitement d’un nombre colossal de transactions simultanées et de données, tout en analysant cette information en temps réel“.

Juqu’ici toute une partie de la stratégie d’IBM a reposé et repose encore sur ses processeurs. On n’oublie pas, par ailleurs, les développements du processeur Cell (adopté entre autres, par Sony). Et pour bien marquer sa volonté de continuer à investir sur les semiconducteurs, Big Blue a présenté, par ailleurs, une nouvelle technologie de transistors en “graphène” parvenue au stade de l’industrialisation (on parle de couche “feuille de graphène”, échelle de 10 nanomètres…).

En parallèle, IBM annonce 4 nouveaux serveurs :

– IBM Power 780, avec 64 coeurs [cores] processeurs Power 7

– IBM Power 770, avec également 64 coeurs Power 7

– IBM Power 755, avec 32 coeurs Power 7

– IBM Power 750 Express,

Ces nouveaux systèmes peuvent délivrer 4 fois les performances et 4 fois les capacités de virtualisation pour le même prix ; et ils sont 3 à 4 fois plus efficaces en termes d’énergie“, explique le communiqué d’IBM.

(A suivre : IBM France tient une conférence de presse ce 9 février)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur