Intel et LG s’associent dans le WiDi

Cloud

LG Electronics va intégrer des puces WiDi d’Intel dans ses téléviseurs. Objectif : développer la diffusion, donc le marché, des contenus audiovisuels sans fil entre un poste de travail et un écran.

Intel et LG Electronics viennent de signer un partenariat autour du WiDi pour adopter la technologie et la promouvoir. Dévoilé par Intel lors du CES 2010 de Las Vegas, le Wireless Display est une technologie sans fil dédiée au transport de contenus audio et vidéo vers un écran distant. Ce qui rendrait possible la diffusion d’un film stocké sur un smartphone ou une tablette vers un écran TV HD sans recourir à une connexion filaire. Ou encore diffuser en streaming un contenu multimédia depuis Internet via la box résidentielle.

Dans les faits, le WiDi est comparable à de l’USB sans fil (voire une interface HDMI). Il établit une connexion directe entre les deux appareils en s’appuyant notamment sur le Wifi 802.11n (300 Mbit/s) pour transporter les données. Mais les deux appareils doivent être compatibles. Si c’est le cas de nombre de notebooks sous Centrino et Core ix, l’utilisation de la technologie nécessite un boîtier de réception que l’on vient connecter au téléviseur en HDMI.

C’est ce boîtier que l’accord entre Intel et LG vise à faire disparaître. Le partenariat prévoit en effet que LG intégrera les puces WiDi dans la prochaine génération des téléviseurs Cinema connectés et 3D. Intel espère ainsi simplifier les usages pour les développer et espérer que la sauce prenne du côté des autres constructeurs d’écran afin de lancer un véritable écosystème (les consoles de jeux pourraient se « WiDifiser » à leur tour) et donc un nouveau marché pour le producteur de puces.

Une technologie différenciante

« Intel WiDi sera l’une des fonctionnalités qui amélioreront la commodité d’utilisation de nos téléviseurs CINEMA 3D connectés, différenciant davantage nos produits de la concurrence », précise Seog-ho Ro, senior vice président de l’unité TV chez LG Home Entertainment. Avantage différenciant qui pourrait être de courte durée. « Intel prévoit d’étendre la technologie WiDi à plusieurs appareils pour fournir une expérience continue, et une utilisation intelligente pour les consommateursl’ », ajoute Hee-Sung Lee, directeur d’Intel Corée sans préciser les autres dispositifs évoqués.

A condition que la technologie soit au point. Dans ces dernières versions, nombre de limitations subsistaient comme des temps de latence un peu long, l’impossibilité de lire des contenus protégés et les risques inhérents de parasitage propre aux technologies sans fil. Il restera alors à voir si la sauce prend du côté des consommateurs. Il n’en reste pas moins que cette technologie pourrait parfaitement trouver sa place en entreprise pour faciliter les présentations sur grand écran (TV, projecteur…) depuis une tablette ou un notebook. Intel et LG profiteront probablement du prochain CES 2012 pour en faire la démonstration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur