Japon : Softbank rachète Vodafone Japan

Cloud

Softbank a acquis 97,7 % du capital de la filiale japonaise de l’opérateur britannique Vodafone

Masayoshi Son, président de Softbank, a annoncé lors d’une conférence à Tokyo le rachat de 97,7 % du capital Vodafone Japan, pour environ 1.750 milliards de yens (15 milliards de dollars).

L’opération signe l’entrée du japonais Softbank sur le riche, mais très concurrentiel, marché de la téléphonie mobile au Japon. Il y affrontera les géants NTT DoCoMo et KDDI Corp. Softbank est déjà présent au Japon sur l’Internet avec le service haut débit Yahoo! BB, ainsi que sur la téléphonie fixe depuis le rachat en 2004 de la compagnie historique Japan Telecom et de la division japonaise de British Telecom Cable & Wireless PLC. La part de marché de Vodafone au Japon est en déclin depuis deux ans, depuis qu’il a reporté le lancement de ses services 3G. Il affiche cependant 15 millions de clients abonnés, un potentiel qui n’a pas échappé à Softbank. Ce dernier est très agressif sur le marché de l’accès Internet haut débit. Pour concurrencer les opérateurs de téléphonie mobile, il s’est concentré sur la téléphonie sur IP. Et a ce titre, il est l’un des principaux artisans de la chute des prix au Japon. Les activités de Softbank s’étendent sur le jeu en ligne, la bourse électronique en ligne, les médias en ligne, le capital investissement, et la Fukuoka Softbank Hawks, une équipe professionnelle de baseball. Pour Vodafone qui traverse actuellement une passe difficile: prévisions maussades, problèmes de direction, cette cession s’apparente à un véritable ballon d’oxygène.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur