La distribution Linux Mageia prend les ARM

Cloud

La plate-forme ARM est maintenant supportée par une nouvelle distribution Linux grand public, la Mageia (dérivée de la Mandriva). Le portage est en cours, une première version de test étant accessible.

La Mageia est un fork (dérivé) de la distribution Linux Mandriva, créé après la réorganisation de l’éditeur français, et ce, sous l’égide d’une association à but non lucratif. En début de mois, les développeurs de la Mageia dévoilaient la première version de leur OS, adaptée aux machines x86 32 bits et 64 bits.

Au travers du blogue officiel du projet, nous apprenons qu’une version ARM de ce système d’exploitation est également en cours de développement. Cette dernière est d’ores et déjà accessible dans une version de test compatible avec l’émulateur Qemu et certains processeurs de Marvell, exploités entre autres au sein de produits comme le SheevaPlug. De nouvelles plates-formes pourraient être supportées par la suite, telle la PandaBoard.

Certes, le choix est assez limité, mais le portage est plutôt abouti. Il comprend en effet un total de 3909 paquets logiciels, dont des utilitaires réseau et des outils de développement, mais aussi des environnements de bureau (GNOME et KDE) et les assistants d’installation et de configuration propres à la Mageia. Des logiciels desktop comme Firefox et LibreOffice seraient même en cours d’adaptation.

Un long chemin restera à parcourir avant de disposer d’une mouture ARM stable de cette distribution Linux. À terme, cette adaptation permettra toutefois à ce projet d’accéder à la nouvelle génération de machines ARM desktop et serveur, qui arrive à grands pas sur le marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur