Le ‘Bullion’ décroche un record de virtualisation VMware

RéseauxVirtualisation

Le novascale ‘Bullion’ de Bull est désigné comme le plus rapide des serveurs sous technologie de virtualisation VMware ESX. Pour le moment…

Le serveur Bull novascale bullion vient de décrocher un record dans le secteur très prisé de la virtualisation.

Cette machine vient de faire fonctionner 168 machines virtuelles VMware (sous VMware ESXi 4.1), soit deux fois plus que son concurrent le plus proche, un HP ProLiant DL380 G7. Le ‘Bullion décroche un score de 2721,88 points (pour 168 machines virtuelles) au test SPECvirt_sc201, contre 1221 points (pour 78 machines virtuelles) pour son concurrent.

À la décharge d’HP, la configuration proposée par Bull comprend un total de 32 cœurs Intel Xeon, contre 12 cœurs pour le ProLiant. De plus, ce Bullion est une machine conçue spécifiquement pour fonctionner nativement sous VMware. HP aura donc probablement l’opportunité d’aligner prochainement des configurations plus performantes au test SPECvirt_sc201, lequel reste aujourd’hui très jeune et comprend encore trop peu de résultats pour être réellement significatif.

Dans l’attente, seul un serveur IBM x3850 X5 à 64 cœurs arrive actuellement à détrôner le Bullion. Point intéressant, cette machine décroche un score très exactement deux fois supérieur à celui de l’offre de Bull (5466,58 points pour 336 machines virtuelles). Et pourtant, c’est la Red Hat Enterprise Linux 6.0 et son hyperviseur KVM qui sont ici aux commandes. Un danger pour VMware ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur