Le projet Mono (.NET) renait de ses cendres

Cloud

Créé par l’équipe du projet Mono, Xamarin reprend en main les technologies récemment délaissées par Attachmate. Premier objectif, fournir de nouveaux outils pour iOS et Android.

Suite au rachat de Novell par Attachmate en novembre 2010, la première décision de la firme a été de licencier toutes les personnes ayant trait au projet Mono, un clone open source de la plate-forme .NET. Une mauvaise surprise pour la communauté, mais aussi pour la SUSE Linux, qui trouvait en Mono un outil lui permettant d’accéder au monde ASP.NET, et pour Microsoft, qui a soutenu ce projet (et a largement ‘sponsorisé’ le rachat de Novell).

Miguel de Icaza, le responsable du projet Mono, annonce aujourd’hui la création de Xamarin, une société qui aura pour objectif de faire perdurer cette technologie. Il nous apprend par la même occasion qu’il cherchait depuis plus d’un an à séparer Mono de Novell, considérant que ce produit aurait une vie plus riche hors du giron de la firme. Ceci explique peut-être la décision quelque peu brutale d’Attachmate.

Xamarin continuera tout d’abord à développer les projets open source Mono (clone de .NET) et Moonlight (clone de Silverlight). Elle proposera également des outils commerciaux dédiés à iOS et Android, qui succéderont à MonoTouch et Mono for Android (qui restent la propriété d’Attachmate). Ces nouveaux produits devraient arriver d’ici trois à quatre mois. Ils devraient être livrés en même temps que des versions de Moonlight conçues pour ces deux plates-formes (et qui seront probablement gratuites). Enfin, la société proposera des offres de support, de conseil et de développement autour de ces technologies.

Notez que la conférence Monospace 2011 est maintenue. Elle se déroulera du 23 au 25 juillet prochain à Boston.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur